webleads-tracker

Commerce

Paris | Les bars pourraient être obligés de fermer

Paris | Les bars pourraient être obligés de fermer

Face à la recrudescence de cas de covid, le gouvernement pourrait annoncer la fermeture totale des bars à Paris dès aujourd’hui. En revanche, les restaurateurs gardent espoir de pouvoir rester ouverts dans des horaires plus contraints.


Une fermeture que beaucoup redoutent
Face à la hausse du nombre de nouveaux cas de Covid-19 dans le pays, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi dernier, que Paris et la petite couronne pourraient passer en zone d’alerte maximale ce lundi 5 octobre si la situation sanitaire continue d’évoluer dans le mauvais sens ce week-end. Les départements concernés sont les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93) et le Val-de-Marne (94).

Cette décision impliquerait, entre autres, la fermeture complète des bars, conformément aux nouvelles mesures restrictives annoncées le 23 septembre dernier par le ministre.

Pour le moment, à Paris et au sein de la petite couronne, les bars doivent fermer leurs portes à 22h. Malheureusement, les derniers chiffres ne jouent pas en la faveur des bars. Le taux d’incidence dépasse toujours la barre des 250 pour 100.000 habitants à Paris et à même atteint les 264 vendredi dernier, selon l’ARS. Par ailleurs, en Ile-de-France, le taux d’occupation des lits en réanimation atteignait, il y a trois jours, 34,8 %, ce qui place l’Ile-de-France au-dessus du seuil critique de 30 %.

Face à ces derniers chiffres, le gouvernement devrait annoncer la fermeture totale des bars à Paris dès la journée de lundi. En revanche, les restaurateurs gardent espoir et croisent les doigts pour échapper à ces nouvelles mesures, grâce à un protocole sanitaire renforcé.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !