webleads-tracker

Vidéo

Transition énergétique | Donner du sens à l’épargne

Transition énergétique | Donner du sens à l’épargne

La Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes a donné naissance à la Banque de la Transition Énergétique. Cette nouvelle entité est entièrement dédiée à la collecte d’épargne verte et au financement de projets engagés dans la transition énergétique dans notre région. Daniel KARYOTIS, Directeur Général de la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes est l’invité du Journal de l’éco.


La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes vient de donner naissance à la Banque de la Transition Énergétique. Il s’agit d’une nouvelle marque entièrement dédiée à la collecte d’épargne verte pour le financement de projets de rénovation énergétique, de production d’énergies renouvelables et d’innovations au service de l’environnement.


“Au travers de la Banque de la Transition Énergétique j’ai souhaité que BPAURA joue pleinement le rôle sociétal qui est le sien. Celui d’un acteur central à même d’accompagner la transformation de l’économie en réponse aux enjeux énergétiques, écologiques et environnementaux. Elle illustre ainsi de la meilleure des façons la modernité et l’adaptabilité de notre modèle de banque coopérative et régionale au service des habitants de notre territoire”, précise Daniel KARYOTIS, Directeur Général de la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes.

Ces projets se situeront dans la région et la banque s’engage à tracer l’utilisation de ces flux d’épargne pour une meilleure transparence auprès de ses sociétaires et partenaires.

Une unité de méthanisation à Frangy en Haute-Savoie, une autre à Sainte Eulalie dans le Cantal, des centrales photovoltaïques à Gières, Seyssins et Vif dans l’Isère et une centrale hydroélectrique à Cervières dans les Hautes-Alpes… pour ne citer que ces premeirs exemples.

Au delà des seuls financements, nécessaires et indispensables, la Banque de la Transition Énergétique veut aussi être un acteur de la recherche et de la prescription en termes d’environnement, d’écologie ou d’énergie verte. La Banque s’appuiera en ce sens sur un panel de partenaires et professionnels experts de ces domaines de compétences.



Un article de la rédaction

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !