webleads-tracker

Formation, éducation

Le gouvernement réforme le soutien à l’apprentissage

Le gouvernement réforme le soutien à l’apprentissage

Le gouvernement est engagé dans une politique de soutien au développement de l’apprentissage – le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi fixe l’objectif de 500 000 apprentis à horizon 2017 contre 440 000 aujourd’hui – qui repose sur plusieurs piliers.


Sur cette base, le Gouvernement a décidé :

– de supprimer l’ICF, aide forfaitaire annuelle aux employeurs d’apprentis versée par les Régions. Cette suppression permet de réaliser une économie de 550 millions d’euros ;

– de prévoir une nouvelle aide aux employeurs d’apprentis, plus ciblée, pour les entreprises de moins de 10 salariés, définie et versée par les régions ;

– de cibler davantage le crédit d’impôt en faveur des employeurs d’apprentis.

Ainsi, le dispositif d’aide aux employeurs d’apprentis reposera désormais sur trois étages complémentaires :

– une exonération de cotisations sociales pour tous les employeurs ;

– un crédit d’impôt davantage ciblé ;

– une aide directe pour l’embauche de tous les apprentis dans les entreprises de moins de 10 salariés.

Ce soutien à l’apprentissage prend sa place dans une politique d’ensemble en faveur de l’emploi, notamment des jeunes, qui bénéficient de moyens renforcés pour atteindre l’objectif d’inversion durable de la courbe du chômage.

Source : http://travail-emploi.gouv.fr/actualite-presse,42/communiques,2138/modernisation-de-l-action-publique,16561.html

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !