webleads-tracker

Auvergne - Rhône-Alpes

Lyon 3e : Florence Aubergier consultante en communication et marketing

Lyon 3e : Florence Aubergier consultante en communication et marketing
SAMSUNG CAMERA PICTURES

Depuis le 1er juin 2015, n’hésitez plus à consulter ! Grâce à l’écoute professionnelle et aux multiples compétences en conseil et accompagnement de la société Agile Consultants France et de sa dirigeante Florence Aubergier, votre entreprise optimise son avenir et sa visibilité.


Après avoir déjà mené sa carrière sur la voie du marketing et de la communication, Florence Aubergier décide de créer son propre cabinet de consulting en plein cœur du centre d’affaires de la Part-Dieu. « J’ai décidé de me mettre à mon compte en tant que consultante, il y a 3 ans, en démarrant mon activité dans le cadre d’une couveuse d’entreprise qui s’appelle Auxime et qui est basée à Lyon. Elle m’a accompagnée pendant cette période pour développer mon activité et pour apprendre le métier de chef d’entreprise. Cela permet de tester son activité et de se former à la gestion d’entreprise. Au bout de ces 3 années, j’avais un certain volume d’affaires et je me sentais prête pour me lancer. »

La couveuse d’entreprise est une structure qui accueille les personnes qui ont un projet professionnel dans le cadre d’un Contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape) qui dure 3 ans maximum. Florence Aubergier nous explique son fonctionnement : « Le porteur de projet est salarié de la couveuse mais il est autonome dans la gestion de son activité avec sa clientèle, ses contrats, ses missions, la couveuse prend en charge la partie administrative et la comptabilité qui reste propre à chaque porteur de projet.  On y trouve une équipe de soutien pédagogique qui aide le porteur de projet à bien construire son offre de services, à faire son business plan et à se former. » En effet, différentes formations sont dispensées comme en comptabilité ou en création de sites web par exemple pour apprendre à communiquer sur son offre de services. In fine, l’équipe aide le porteur de projet à monter le dossier pour créer son entreprise.

Une volonté d’exercer un métier varié

C’est ainsi que la société Agile Consultants France est née avec la volonté de sa dirigeante d’exercer un métier varié en lien avec ses connaissances et ses compétences déjà acquises depuis ses débuts dans la vie professionnelle. Florence Aubergier nous raconte son parcours avant la création de son entreprise : « Après avoir effectué une école de commerce et un DESS de commerce avec l’Asie, j’ai eu l’opportunité de travailler en Allemagne comme assistante marketing et communication pour une entreprise américaine où le siège social européen y était implanté. Ensuite, je suis revenue en France pour travailler pour le port du Havre et pendant 20 ans, j’ai participé à développer la communication sur le port du Havre à l’étranger et à faire la promotion des entreprises de la communauté portuaire en Asie et en Europe. » En créant son activité, Florence Aubergier souhaitait pouvoir travailler sur plusieurs missions en même temps, dans différents pays, et pour des prestataires variés. « Au niveau international, nous représentons une agence de communication allemande, basée à Berlin, qui travaille dans les domaines du transport, de la logistique et du tourisme et qui utilise Agile Consultants France comme son représentant en France pour ses relations de presse, publiques et son conseil en communication ainsi qu’une entreprise chinoise qui organise des salons en Chine dans les domaines du transport, de la logistique et du e-commerce et qui s’appuie sur nous pour se faire connaitre en France et rechercher des exposants. »

Agile consultants France offre des prestations de conseil et d’accompagnement en marketing, communication et développement au niveau international. « La société intervient auprès des PME dans le secteur des services BtoB, auprès des syndicats ou associations professionnelles qui ont eux-mêmes des entreprises comme adhérents et réalise leur conseil stratégique pour la mise en place d’un plan marketing ou d’un plan de communication aussi bien sur des activités nouvelles qu’existantes. Elle accompagne également les entreprises sur la gestion d’opérations commerciales ou opérations de communication, dans leurs relations publiques et leurs relations de presse. Elle fonctionne en France sur le marché français pour des entreprises françaises ou étrangères mais aussi en partenariat avec d’autres cabinets de consultants à l’étranger soit pour accompagner en France des entreprises étrangères, soit pour accompagner à l’étranger des entreprises françaises. »

Florence Aubergier a créé sa société sous le statut de S.A.S. avec un capital de 10 000 euros et son objectif serait d’atteindre un chiffre d’affaires de 100 000 euros sur la première année. « J’ai déjà des clients, des prospects, des missions qui se poursuivent suite à la couveuse d’entreprise, ce qui me permet d’être confiante quant à la réalisation de mon chiffre d’affaires. Je prospecte également lors de salons professionnels car cela fonctionne bien. Le salon Solutrans, par exemple, qui a lieu tous les 2 ans à Lyon, est spécialisé pour les transporteurs routiers et j’ai pu y rencontrer des entreprises étrangères et notamment une entreprise allemande avec laquelle j’ai pu signer un partenariat 6 mois après l’avoir prospectée. »

À court terme, la société Agile Consultants France souhaite se positionner sur un programme d’accompagnement des PME au niveau international, qui démarre fin 2015, afin de proposer des formations collectives ou des formations individuelles aux chefs d’entreprises sur des problématiques liées au marketing international et au développement de réseaux à l’international. « Ce projet me permettrait d’élargir mon champ d’action car il concerne tous les types d’entreprises » nous confie sa dirigeante. Concernant l’avenir de la société à moyen et long termes, Florence Aubergier parie sur l’ouverture : « Je souhaite développer davantage de partenariats à l’étranger, comme avec le Royaume-Uni ou l’Asie par exemple, mais je ne mets pas de limites! »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !