webleads-tracker

Tendances Éco

Acosstat | Recul de l’emploi direct des particuliers employeurs

Acosstat | Recul de l’emploi direct des particuliers employeurs

Le nombre de particuliers employeurs s’établit au quatrième trimestre 2019 à 2,64 millions, en diminution de 1,4 % sur un an, après – 1,8 % en 2018 et – 0,6 % en 2017.


Fin 2019, le nombre de particuliers employeurs de salariés à domicile diminue de 0,7 % sur un an, après une baisse de 1,2 % en 2018. Apprécié sur l’année entière, le nombre d’employeurs diminue de 0,4 % par rapport à 2018. Le recul est plus marqué sur le champ des assistantes maternelles : le nombre d’employeurs baisse de 3,1 % sur un an fin 2019, après – 3,4 % fin 2018. Au total, le nombre de particuliers employeurs (à savoir l’emploi à domicile et les assistantes maternelles) diminue de 1,4 % sur un an fin 2019, après – 1,8 % fin 2018.

Ces évolutions s’inscrivent toujours dans un contexte de hausse du recours par les particuliers aux entreprises prestataires même si celle-ci s’atténue légèrement depuis 2017, et plus nettement en 2019.
Le recul du nombre d’employeurs en emploi direct à domicile hors garde d’enfant se confirme tandis que la baisse du nombre d’employeurs de garde d’enfants à domicile s’accentue.

Le recul du nombre d’heures rémunérées se poursuit à un rythme quasiment identique à celui de 2018 (- 1,8 % après – 1,9 %). En dépit du repli de l’activité, la masse salariale nette progresse encore légèrement en 2019 (+ 0,4 %) sous l’effet d’une hausse de 2,3 % du taux de salaire horaire.

Après une légère hausse en 2018, la masse salariale nette des assistantes maternelles recule pour la première fois en 2019. La progression du taux de salaire horaire (+ 2,1 %) ne permet pas cette année de compenser le net repli du volume horaire.

Entre 2009 et 2019, le volume d’heures effectuées par les gardes d’enfants en emploi direct suit une tendance baissière, qu’il s’agisse des assistantes maternelles que des gardes d’enfants à domicile. Toutefois, alors que le nombre d’assistantes maternelles a diminué de 11,3 %, celui des gardes d’enfants à domicile a quant à lui progressé de 24,5 %. Ces dernières effectuent néanmoins moins d’heures en moyenne qu’en 2009.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !