webleads-tracker

Tourisme, restauration

ADN Vacances, se détendre au cœur des Combrailles

ADN Vacances, se détendre au cœur des Combrailles

François Lignon est le directeur du village vacances de Confolant, dans le Puy-de-Dôme. Amoureux de sa région, il tente de redorer le blason du pays des Combrailles en accueillant ses visiteurs avec convivialité.


Natif des Combrailles et plus précisément de Saint-Gervais-d’Auvergne, François Lignon a 32 ans. Il a déjà derrière lui un parcours professionnel bien rempli. « A 18 ans, je passais mon BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) et je me fixais l’objectif de diriger des séjours. A 21 ans, je suis devenu directeur de colonies de vacances. A 27 ans, après avoir passé mon Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport (BP JEPS) et effectué mon contrat d’apprentissage pendant 2 ans, je me suis alors fixé d’autres objectifs », se souvient-il. Depuis le 21 mars 2013, ce ne sont plus seulement des enfants qu’il reçoit dans son village ADN, comprenez Auvergne Détente Nature. Des familles, des groupes, des séminaires ou encore des sportifs recherchant le calme, la verdure et des activités conviviales trouvent leur bonheur à Miremont. « Je suis ouvert toute l’année et je propose des formules week-end à des prix raisonnables. » En effet, il ne compte pas ses heures pour monter ce projet. « ADN Vacances est un projet d’avenir. Qui ne rêverait pas de s’étendre à l’échelle nationale ? » François Lignon se définit lui-même comme un homme de défis. Pour pouvoir mener à bien son projet, il s’est formé à la création d’entreprise et a obtenu son RESAT (Responsable de Structure d’accueil Touristique). « Malgré les difficultés de financement et n’ayant reçu aucune aide pour mon projet, j’ai présenté mon dossier au syndicat intercommunal en avril 2013, grâce au soutien de mes proches ». C’est alors qu’avec ses parents ainsi que sa femme, il a décidé de répondre à une annonce d’Auvergne Entreprendre et d’ouvrir son village. Avec une surface de 5 hectares, 45 hébergements et une trentaine de chambres à rénover, il a dû s’entourer de trois employés, dont deux saisonniers. Depuis, le gérant a constitué une équipe soudée qui s’évertue chaque jour à faire passer de bons moments aux villageois ADN. Ensemble, ils leur proposent diverses activités comme le karaoké, le tennis, les clubs pour les enfants. « Ici, les gens apprécient pouvoir se retrouver en famille et ne pas se sentir oppressés par un programme imposé ». Une piscine chauffée, une salle de sport, un bar et un restaurant sont également à leur disposition. François Lignon souhaite pouvoir recruter pour les saisons à venir. « A terme, ma plus grande fierté serait de pouvoir embaucher 5 personnes en CDI. A ce moment-là, je pourrais dire que j’ai réussi. » Il projette aussi de devenir membre actif du Comité du Tourisme des Combrailles. « Je ne considère pas avoir de concurrents, nous devons nous entraider pour mettre en valeur notre région. » Investi dans la question écologique et doté d’une ambition inébranlable, le jeune gérant n’a donc pas fini de faire parler de lui. Avec un site Internet de qualité et une chaine de vidéos Youtube, les potentiels clients peuvent, à leur gré, s’imaginer les doigts de pieds en éventail, au cœur de cette région naturelle.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !