webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

Aerolitec, l’expert clermontois des applications mobiles

Aerolitec, l’expert clermontois des applications mobiles
Equipe de l’entreprise AEROLITEC

Pionnière en termes de stratégie et développement d’applications mobiles, Aerolitec accompagne ses clients dans leurs projets mobiles en France comme à l’international. Un savoir-faire « made in » Clermont-Ferrand que Norbert Crohas, responsable du développement commercial et marketing, souhaite proposer aux entreprises auvergnates.


A sa création en 1997, la société clermontoise Aerolitec a commencé par se spécialiser dans le développement web et la 3D. Au regard des évolutions du numérique, la société s’oriente vers les applications mobiles en 2000. « Nous avons été parmi les premiers en France à avoir travaillé sur les prototypes d’interface mobile. En 2001, nous avons été les pionners en France à developper sur téléphones Nokia et Motorola. En 2004 avec Blackberry. En 2007 avec iPhone et Android. En 2013 avec Windows Phone. », explique Norbert Crohas, responsable du développement commercial et marketing de Aerolitec. La société a créé un laboratoire de recherche et développement, R&D labs en 2008, afin de pouvoir proposer des solutions sur-mesure aux start-up (applications vitrine, applications e-commerce, objets connectés, jeux mobiles, réalité augmentée pour des outils d’aide à la vente, iBeacon, etc.).

Depuis 2001, Aerolitec peut s’enorgueillir d’avoir développé près d’une centaine d’applications natives (1) pour le compte d’entreprises internationales, PME et autres start-up, en France, en Europe comme aux Etats-Unis. Une renommée à l’international que la société doit à son fondateur auvergnat, Mik Bry. Ayant déjà travaillé dans ces pays, il a tissé des liens avec des agences de communication de par le monde. « Nous créons et participons au développement d’applications mobiles pour de grands clients en marque blanche sur du développement, du conseil et du portage entre plateformes. En novembre 2013, 9 applications mobiles sur lesquelles nous avons travaillé étaient dans le top 100 des applications mobiles les plus utilisées en France, dont 3 dans le top 10. Nous avons également réalisé des applications mobiles avant-gardistes pour Thales, un des leaders mondiaux spécialisé dans les équipements militaires. Mais nous comptons aussi parmi nos clients RemixJob, Suez Environnement, Crédit Agricole, Carslberg, le Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand et bien d’autres encore…  »

Une volonté de travailler avec les entreprises auvergnates

Se démocratisant de plus en plus, les applications mobiles voient leur coût de réalisation diminuer. Une aubaine pour les PME qui, comme les grands groupes, peuvent désormais investir dans ce nouveau canal de communication. « Aerolitec travaille à faire bénéficier de son savoir-faire aux PME et agences de communication de la région Auvergne. Nous voulons vraiment accompagner les entreprises locales dans le marché des applications mobiles, qui sont désormais plus accessibles et qui seront bientôt « indispensables » à toutes entreprises. »

Moins chères que les applications sur-mesure, Aerolitec propose aussi des applications dédiées à certains métiers :

« – Une application « Gestion de crise » qui optimise la réactivité et la coordination des décisions au sein d’une entreprise, d’une administration ou d’un établissement bancaire lors d’un problème, d’un litige ou d’un conflit (liste des procédures, calendrier d’astreinte, système d’audioconférence, etc.).

– Une application « Ressources humaines » qui répond aux besoins de mobilité et de communication des top managers et managers des entreprises (intégration de fiches salariés, découpage d’informations par pôles/agences/fonctions/sections, etc.).

– Enfin, « Mobile Event », une application mobile dédiée à l’organisation d’événementiels qui permet un accès simple, intuitif et dynamique du bout des doigts à toutes les informations d’un événement (systèmes de géolocalisations, outils de partage social, agenda intelligent, etc.). Cette application mobile est notamment utilisée depuis 3 ans par le Festival du court-métrage. »

Un avenir prometteur

Depuis quelques années, Aerolitec connaît un fort accroissement de son activité et a dû s’adapter. En 2014, la société s’est installée dans de nouveaux locaux place des Salins à Clermont-Ferrand et a lancé une campagne de recrutement. « Actuellement, l’équipe se compose d’une dizaine de développeurs et professionnels experts des plateformes mobiles. Nous avons doublé notre masse salariale. Nous recrutons des programmeurs d’applications mobiles mais ces développeurs spécialisés sont rares, certains viennent d’au-delà de nos frontières auvergnates voire même en dehors des frontières françaises  ! »

Même si Aerolitec bénéficie d’un bouche-à-oreille positif, la société poursuit ses efforts afin d’accroître sa notoriété en… Auvergne ! Aussi curieux que cela puisse paraître, Aerolitec est davantage connue aux Etats-Unis et à Paris que sur sa propre terre natale. Ainsi, Norbert Crohas s’implique de plus en plus dans les réseaux professionnels de la région.

« Nous sommes partenaire d’événements Google Developers Groups ce qui nous amène à participer à des réunions-séminaires sur les nouveautés des services de Google. C’est aussi un moyen de se faire connaître auprès de développeurs installés à leur compte ou intégrés dans d’autres entreprises. La dernière réunion traitait de l’ergonomie d’Android (changement de version) et a réuni une quinzaine de personnes dans nos locaux. »

Le mobile, l’avenir d’Internet ?

Aujourd’hui, en France, ce sont plus de 25 millions de mobinautes, un utilisateur sur trois possède un smartphone, 15 millions de téléphones vendus en 2013 contre 4,2 millions de PC portables, le temps moyen passé sur une tablette a progressé de 48 mn en 1 an (de 82 mn en 2012 à 130 mn en 2013). (2) « Les applications mobiles, c’est l’avenir. Le web a révolutionné l’information. L’application mobile va révolutionner l’utilisation de  l’information. », souligne Norbert Crohas.

« Les entreprises qui cherchent de nouveaux clients doivent passer sur le mobile. Il existe les sites responsive, mais ergonomiquement parlant, le résultat ne sera jamais le même comparativement à celui d’une application mobile. Une application mobile offre des services et une expérience utilisateur qu’un site web ne peut pas toujours proposer comme la géolocalisation, le paiement in-app, le mode hors ligne, la notification push, la réalité augmentée et la gestion du contenu de l’application modulable par l’individu. »

(1)    Applications mobiles natives : contrairement aux WebApp, les applications mobiles natives sont spécifiques à chaque OS (Android, iOs iPhone/iPad, WindowsPhone, etc.) permettant ainsi une optimisation totale et réelle de l’expérience utilisateur.

(2)    Source Médiamétrie, juin 2013



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !