webleads-tracker

Banques, assurance, prévoyance

AG2R La Mondiale : “L’alternance permet aux jeunes de prendre confiance en eux et de réussir !”

AG2R La Mondiale : “L’alternance permet aux jeunes de prendre confiance en eux et de réussir !”
Gilles Flichy et Laura Perrin, AG2R La Mondiale

Au sein d’AG2R La Mondiale, le recrutement de jeunes en alternance est une pratique assez récente. L’expérience peut se révéler très profitable à la fois pour l’entreprise et pour l’étudiant. C’est le cas pour Laura Perrin, étudiante à Clermont-Ferrand, qui après avoir eu un peu de mal à trouver sa voie est parvenue grâce à Gilles Flichy, directeur chez AG2R La Mondiale, à se ré-orienter.


A 62 ans, Gilles Flichy possède un DUT de gestion qu’il a obtenu avant de faire une école supérieure de commerce, l’European Business School de Paris. Il travaille pendant 14 ans pour diverses banques en tant que directeur d’agences et se dirige ensuite dans le secteur de l’assurance. Aux AGF tout d’abord, pour créer la fonction de chef de marchés produits d’épargne et ce au moment où la profession commence à parler de “banque-assurance”. Il part ensuite à Grenoble pour fonder la première agence de télémarketing banque et assurances pour le compte de la Barclays. Conseil en communication, marketing et ressources humaines viennent compléter son parcours au sein d’un cabinet lyonnais. C’est alors qu’il rejoint le groupe Prémalliance, à Clermont-Ferrand, en tant que directeur du site Auvergne-Limousin. Premalliance fusionne avec le groupe AG2R La Mondiale en 2005, groupe pour lequel il travaille aujourd’hui.

AG2R La Mondiale est un groupe de protection sociale complémentaire, que ce soit en retraite, en prévoyance ou en épargne. Depuis 2011, Gilles Flichy occupe le poste de directeur régional Loire-Auvergne des relations institutionnelles : « Cela m’amène à avoir beaucoup de mandats, en particulier animateur de l’inter-clubs qui regroupe les 20 clubs économiques de la région, animateur d’un club des dirigeants, membre du bureau des directeurs du personnel, membre fondateur du réseau Entreprendre Auvergne, vice-président de la CPAM du Puy-de-Dôme et administrateur de l’URSAFF. » L’apprentissage au sein d’AG2R La Mondiale est quelque chose d’assez récent puisque le mécanisme a été mis en place depuis 3 ans. « Cet apprentissage a pour objectif de favoriser l’insertion des jeunes sur des missions de gestion de comptes de retraite ou de prévoyance, mais également sur des missions d’assistance sociale. J’ai moi-même pris une assistante afin de m’aider à gérer les relations institutionnelles. », souligne Gilles Flichy.

Actuellement, 4 jeunes sont en apprentissage chez AG2R La Mondiale à Clermont-Ferrand. Le processus de recrutement est le même que pour des personnes en CDD. Un tuteur accompagne les apprentis dans les services concernés. « En 2012, j’ai recruté une assistante. L’alternance n’est pas seulement un moyen d’obtenir une main d’œuvre qualifiée mais également le moyen de permettre à un jeune de prendre confiance en lui et de réussir. Mon assistante avait pris au départ une formation qui ne lui correspondait pas et je l’ai amenée à se ré-orienter pour passer de la gestion à la communication qui correspondait mieux à son profil. Aujourd’hui, elle est première de sa promotion, donc cela a été à la fois une opération d’accompagnement mais également d’orientation.»

Laura Perrin est l’apprentie recrutée par Gilles Flichy afin de l’épauler dans la gestion des relations institutionnelles d’AG2R La Mondiale sur la Loire et l’Auvergne. A 27 ans, elle est titulaire d’un bac littéraire et s’est orientée vers des études d’art, notamment en partant étudier durant un an à Montreal où elle s’initie à la photo. De retour à Paris, elle passe un CAP de photographe. « Quand j’ai décidé de reprendre mes études, ne voyant pas trop de débouchés dans l’art, je me suis orientée vers un BTS de gestion en alternance et j’ai rencontré Gilles Flichy grâce à mon école qui lui avait donné mon CV. Il s’est rendu compte que j’avais plus un profil de communicante et il m’a bien aidé dans mon choix. Je m’occupe aujourd’hui de communication institutionnelle et je fais de l’événementiel. Cela inclût de la rédaction de communiqués de presse, de la photographie sur les événements, de la réalisation de visuels et d’affiches. Je prépare un BTS en communication et je vais continuer l’année prochaine sur un Bachelor dans la même discipline à l’école de commerce Esco Wesford. » On le voit, le cas de Laura Perrin est un bel exemple de réussite de la formation en alternance.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !