webleads-tracker

Tendances Éco

Amélioration du cadre de vie pour le quartier de la Gauthière

Amélioration du cadre de vie pour le quartier de la Gauthière
Le futur quartier de la Gauthière à Clermont-Ferrand

L’ambition première pour le quartier de la Gauthière réside dans son ouverture à l’ouest vers le boulevard Léon Jouhaux, afin de le raccorder et de l’intégrer pleinement au secteur Montferrand / Les Pistes. Ce quartier représente 4 390 habitants, 1832 logements, dont 78% de logements sociaux. Un plateau piéton est déjà imaginé pour sécuriser la traversée du boulevard.


Pour compenser la démolition des garages, indispensable au désenclavement du quartier, un nouveau parking sera construit et pourrait être édifié du côté du parking relais actuel.

L’amélioration du cadre de vie des habitants de la Gauthière passera également par de nombreux aménagements internes au quartier. De nouvelles rues seront créées ainsi qu’un parcours de liaisons douces et paysagères pour une circulation plus apaisée du centre commercial vers le tramway.

Les espaces publics, vastes sur ce quartier, seront réaménagés pour favoriser de nouveaux usages. L’aménagement de l’espace central du quartier sera complété, le groupe scolaire Jean de la Fontaine valorisé, des espaces de convivialité créés, le centre commercial restructuré. Des actions d’accompagnement seront déployées et un espace pour favoriser l’entrepreneuriat pourrait voir le jour.

Enfin, de nouveaux équipements seront proposés aux habitants : un nouveau gymnase et un « espace habitant et des services ».

Là aussi, pour favoriser la mixité et la diversification de l’offre de logements, la Métropole et les bailleurs sociaux suivront une stratégie habitat ambitieux : 430 logements sociaux seront démolis (Rue Grande Combaude, 6-18 et 2-4 bis rue du Pré Juge, 2-8 rue des Trioux, 1-15 rue Tourrette) et reconstruits sur toute la Métropole. 150 nouveaux logements (maisons individuelles ou petits collectifs) seront bâtis sur le quartier. Enfin, 531 logements sociaux seront réhabilités.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !