webleads-tracker

Société

Animaux domestiques | France Relance lutte contre l’abandon

Animaux domestiques | France Relance lutte contre l’abandon

Présenté en décembre dernier par Julien Denormandie, le premier plan d’actions visant à lutter contre la maltraitance des animaux de compagnie poursuit son déploiement avec la création de l’Observatoire de la protection des animaux de compagnie.


La France détient le record du nombre d’abandons d’animaux de compagnie, et c’est pour lutter contre ce fléau que l’Observatoire de la protection des animaux de compagnie a été installé le 28 mai dernier.

Il fournira des données complètes sur le nombre d’abandons d’animaux et sur leurs causes. Elles seront analysées par le Centre national de référence sur le bien-être animal qui rassemble les acteurs de la recherche, du développement et de la formation.

L’Observatoire est composé de représentants des collectivités, d’experts, d’acteurs de l’identification et de la protection animale, de représentants de la société civile, des vétérinaires et des professionnels. À partir de cet été, il émettra des avis et des recommandations pour améliorer les politiques publiques de lutte contre les abandons.

« L’Observatoire de la protection des animaux de compagnie lancé aujourd’hui nous permettra de construire demain des politiques publiques plus efficaces car fondées sur de véritables outils de suivi, l’évaluation de l’abandon en France relevant jusqu’alors de simples estimations. » a déclaré Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Le plan France Relance pour accompagner les réseaux associatifs

Le volet agricole du plan France Relance propose des mesures d’accompagnement des associations de protection des animaux de compagnie dont 7 millions d’euros ont pu être attribués à 245 projets locaux dont 5 associations nationales de protection animale, 176 projets de travaux de modernisation ou d’équipements de refuges et 64 campagnes de stérilisation de chats ou de chiens portées par des collectivités ou des associations.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !