webleads-tracker

Tech & Innovation

Appel à projets | Déploiement de la mobilité BioGNV en Auvergne-Rhône-Alpes

Appel à projets | Déploiement de la mobilité BioGNV en Auvergne-Rhône-Alpes

La Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de l’ADEME, avec l’appui de GRDF, mettent en place un nouveau dispositif de soutien à la mobilité au Gaz Naturel Véhicule. Considérée comme l’extension de GNVolont’Air, cette aide régionale prend la forme d’un nouvel appel à projets.


Son objectif : favoriser l’émergence d’une dizaine de stations d’avitaillement et de véhicules au gaz naturel en Auvergne-Rhône-Alpes afin de créer les conditions d’un déploiement de la filière GNV dans des zones présentant des déficits locaux de stations GNV/BioGNV.

Aujourd’hui, l’acquisition d’un véhicule GNV/BioGNV représente encore un surcoût qui peut constituer un frein au déploiement de cette filière. C’est pourquoi, ce nouveau dispositif s’adresse aux entreprises et aux collectivités locales souhaitant acquérir un ou plusieurs véhicules GNV/BioGNV (poids lourds, autocars, autobus, bennes à ordure, véhicules utilitaires…) dans le cadre d’un projet de création d’une nouvelle station publique GNV/BioGNV. 

En contrepartie de ces aides à l’acquisition de véhicules, les entreprises et les collectivités locales devront s’engager à faire émerger, dans le cadre du même projet, au moins une nouvelle station GNV/BioGNV sur le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes et à s’avitailler à cette(ces) station(s) afin d’en assurer la viabilité économique. Par ailleurs, chaque station issue de ces projets ne devra pas être réservée à leur usage exclusif, mais devra être d’accès public.

Le GNV/BioGNV est une solution technologique offrant, en matière de mobilité, un modèle environnemental et économique vertueux favorisant la production locale d’énergie, la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation de la qualité de l’air.

Parmi les activités humaines, le trafic routier est l’une de celles qui a le plus fort impact écologique et sanitaire. Il est responsable de 55 % des émissions nationales de NOx, de 34 % des émissions régionales de gaz à effet de serre et de 50 % de la facture pétrolière française.

Le GNV/BioGNV est une technologie pertinente pour traiter les problèmes de qualité de l’air ; tous les véhicules qui roulent au gaz, quel que soit leur génération, bénéficient de la vignette CRIT’AIR 1, certificat qualité de l’air qui les autorise à rouler lors des pics de pollution et dans les zones faible émission (ZFE). 

Comme le précise Didier SAUSSIER, Directeur clients territoires GRDF Sud-Est « GRDF est fortement engagé dans le développement du gaz vert et l’amélioration de la qualité de l’air. Cet appel à projets répond de façon pragmatique à ces 2 enjeux. Avec la politique ambitieuse de la région Auvergne-Rhône-Alpes en termes de développement du biogaz via la charte « Ambition Biogaz 2023 » qui a déjà donné des résultats remarquables (13 sites de méthanisation en production, 15 sites en cours de construction et une centaine de sites en projets), il est possible de rouler au BioGNV, énergie fiable, disponible et fabriquée directement en Région. »

Ouvert jusqu’en octobre 2021 et reconductible deux fois, le présent appel à projets s’inscrit dans une démarche globale en faveur du déploiement de la filière GNV/BioGNV et dans la continuité d’actions de soutien déjà menées en Auvergne-Rhône-Alpes telles que l’Appel à Projets GNVolont’Air 2017/2020.

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !