webleads-tracker

Banques, assurance, prévoyance

APRIL Immobilier met ses collaborateurs au cœur de la performance

APRIL Immobilier met ses collaborateurs au cœur de la performance

APRIL Immobilier est une filiale d’APRIL, groupe international de services en assurances fondé en 1988 par Bruno Rousset. En mai 2014, Pascal Jacquet a été appelé à la direction de cette filiale afin de relancer sa croissance et accompagner son changement. Le Journal de l’éco a rencontré ce dirigeant, un homme attaché à l’esprit d’équipe et qui souhaite placer ses collaborateurs au cœur de la performance.


Un prisme différent pour relancer la dynamique

Pascal Jacquet possède une formation en comptabilité-gestion, doublée d’un master en marketing-vente obtenu à l’IAE de Lyon. Ses 28 ans d’expériences commerciale et marketing dans les métiers de services l’ont amené à manager des équipes pluridisciplinaires. Ces 15 dernières années, il les passe dans le Groupe ACCOR en tant que directeur régional vente et distribution pour la région est de la France.

La rencontre avec Bruno Rousset, dirigeant fondateur du Groupe APRIL, se fait au moment où Pascal Jacquet s’occupe du pilotage du marché congrès événements France d’ACCOR. « Si mon profil a retenu l’attention de Bruno Rousset, c’est justement parce je ne venais pas du secteur de l’assurance. Il avait besoin pour relancer la dynamique d’un profil de « développeur », d’un regard neuf. C’est ainsi que Bruno Rousset, et Marc André Dupont, PDG du pôle Dommage, m’ont proposé ce challenge. »

APRIL Immobilier, filiale d’un groupe international

Créé en 1988, APRIL est un groupe international de services en assurances implanté dans 34 pays. Il emploie 3 800 collaborateurs, distribue ses offres par le biais de 20 000 distributeurs dans le monde et a réalisé un chiffre d’affaires de 798 M€ sur l’exercice 2015.

Filiale du groupe, APRIL Immobilier est un courtier grossiste spécialiste de la protection des biens et des revenus de l’immobilier. « Notre rôle est de concevoir des solutions en assurance immobilière en partant de la problématique du client afin de créer une offre adaptée. Cette offre s’adresse aussi bien aux professionnels de l’immobilier, à l’image des syndics de copropriété et/ou des administrateurs de biens, qu’aux particuliers en tant que propriétaires bailleurs. La distribution se fait par le biais d’un réseau de 15 000 courtiers et agents généraux d’assurance. Nous intervenons sur la conception de produits, le placement des risques, et la gestion des contrats. », précise Pascal Jacquet.

Pourquoi réorganiser APRIL Immobilier ?

« Nous étions sur un trend de maturité après une dizaine d’années de progression. Les rênes de la filiale m’ont été confiées en mai 2014 afin de relancer la croissance en ayant un prisme différent et un œil neuf sur l’entreprise. » En arrivant, Pascal Jacquet a analysé les pistes afin de comprendre les besoins des clients et déterminer les leviers sur lesquels il est possible d’agir. Plusieurs de ces leviers ont été identifiés : ouvrir les cibles clients en développant des offres à destination des propriétaires bailleurs, élargir le panel de l’offre en créant, par exemple, une gamme de contrats destinés à l’individuel, et également des produits Multirisque Immeuble avec des risques spécifiques pour répondre à une attente des clients syndics.

Le manager se félicite d’avoir élargi les spectres et redéfini les modalités d’APRIL Immobilier : « Notre catalogue est encore évolutif et nous allons vers une approche plus numérique afin de mettre en mouvement l’entreprise. Mais la digitalisation et la numérisation ne vont pas suffire en temps tant que tel. Il est indispensable d’embarquer avant tout les hommes et les femmes dans notre projet. »

Placer les collaborateurs au cœur de la performance

La première action du directeur général en prenant son poste, a été de s’entourer des compétences managériales et techniques indispensables : « Arrivant d’un secteur différent, il était nécessaire pour moi de construire une équipe complémentaire, et convaincue par le projet que je proposais. Je ne crois pas à l’homme providentiel. Je crois que c’est l’énergie commune d’un groupe qui fait avancer les choses. J’ai également tenu à mettre en place une organisation que je qualifierais de courte. Ainsi, sur 25 collaborateurs, l’équipe ne compte que 5 managers. Chaque collaborateur est donc en ligne directe avec le comité de direction. D’autre part, nous souhaitons intégrer le mode « gestion de projets » dans l’ADN de l’entreprise, permettant à chaque collaborateur de se révéler et de contribuer, dans la durée à l’évolution de sa société. Tout cela doit nous amener à une organisation agile, réactive, et motivée.»

Ces nouvelles dispositions ont déjà commencé à porter leurs fruits puisqu’APRIL Immobilier a enregistré une croissance de son chiffre d’affaires de 17 % sur l’année 2015. Pour atteindre son ambition de croissance fixée pour 2018, Pascal Jacquet compte bien s’appuyer sur la nécessité de changer, d’évoluer et d’être toujours en mouvement. Il conclut : « Churchill disait que pour s’améliorer, il faut changer et que donc pour être parfait, il faut changer souvent ». Nous souhaitons vraiment nous mettre dans cette approche pour répondre aux besoins de nos clients. Plus généralement, nous nous inscrivons dans les traces du Groupe APRIL dont les principes d’actions sont : oser, innover, faire simple, et surtout, faire confiance. »



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !