webleads-tracker

Commerce

Artinazinc : le zinc dans tous ses états !

Artinazinc : le zinc dans tous ses états  !

Ouverte depuis le 16 novembre 2013 sur la commune de Chateaugay, la boutique Artinazinc propose plusieurs centaines de créations originales d’Anne-Marie Verdier et de trois autres créateurs locaux. A partir du mois de janvier 2014, la boutique accueillera chaque mois un artiste auvergnat dans le cadre d’expositions provisoires.


« Je suis issue d’une formation couvreur-zingueur et, depuis un peu plus d’un an, je fabrique des outils en zinc. J’utilise des outils de zingueur, des fers à souder, des cisailles, des outils traditionnels pour faire des décorations pour les jardins et les maisons. » Anne-Marie Verdier, 50 ans, est titulaire d’un CAP de couvreur-zingueur obtenu à Vichy. Elle possède une première expérience de la vente de ses créations par l’intermédiaire de la boutique “Sans Sucres Ajoutés” située à Clermont-Ferrand jusqu’à sa fermeture au mois de juillet dernier, et cela lui a donné l’idée de créer sa propre boutique.

La nouvelle boutique ouverte par Anne-Marie Verdier, Artinazinc, est située à Chateaugay et présente sur 35 m2 son travail ainsi que celui de trois autres créateurs : Cyril André qui propose des carnets de dessins et de notes, Nathaly Durantin qui travaille les matières textiles (sacs à main, portefeuilles, porte chéquiers et bijoux) et Céline Deloche de la marque Zinga Lalu qui fait des vêtements pour enfants et de la maroquinerie avec du matériel recyclé comme des bâches de camion et des ceintures de sécurité.

boutique-Artinazinc_bis
Anne-Marie Verdier propose, quant à elle, des créations réalisées en zinc. Du bijou fantaisie à la sculpture en passant par des personnages pour décorer les jardins ou les façades… il y en a pour tous les goûts : « Mon public cherche des choses que l’on ne voit pas partout. Nous sommes vraiment axés sur de la pièce unique et de la série limitée  ». Anne-Marie Verdier fait partie de la coopérative Appui Créateurs, ce qui lui permet d’avoir un statut d’entrepreneur-salarié.

A partir du mois de janvier 2014, Artinazinc compte inviter régulièrement des créateurs locaux pour des expositions ponctuelles qui dureront de deux semaines  à un mois. L’artiste reçu sera renouvelé tous les mois  : «  Nous faisons cela pour proposer toujours plus de nouveautés et faire vivre le lieu.  »

chat-de-gouttiere-in-situ_b

Un site Internet est également disponible pour faire découvrir la boutique. Celui-ci ne propose pas pour le moment de vente en ligne pour diverses raisons, comme le souligne Anne-Marie Verdier : «  Le zinc est particulièrement délicat à prendre en photo et nous n’arrivons pas forcement à avoir le rendu de la matière comme en réel  ». Le coût des créations d’Artinazinc s’étale sur une palette assez large puisque cela va de 12 euros à plusieurs centaines d’euros. Certaines pièces comme des sculptures ou des masques de décoration nécessitent en effet un gros travail de découpe et d’assemblage.

Plus de 300 pièces sont proposées à la vente. Le magasin est ouvert tous les après-midis de 15h à 19h et un samedi sur deux. Pour les personnes intéressées qui ne seraient pas disponibles aux heures d’ouverture, il est possible de prendre rendez-vous.

                                                  Un article de la rédaction du Journal de l’Eco
Thomas Fauveau
 


Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !