webleads-tracker

Artisanat

Auvergne-Rhône-Alpes : première région de France dans l’artisanat de fabrication

Auvergne-Rhône-Alpes : première région de France dans l’artisanat de fabrication

Une étude de l’INSEE démontre que l’artisanat en Auvergne Rhône-Alpes emploie 355 000 salariés, dont 60 000 dans l’artisanat de fabrication. C’est dans ce secteur que la grande région se place en tête de liste.


Plus de 355 000 emplois

En Auvergne-Rhône-Alpes, 170 000 établissements exercent une activité artisanale. Pour obtenir ce statut, ces petites structures doivent employer moins de 10 salariés au moment de leur inscription et exercer une activité listée dans un décret du Conseil d’état. Leurs activités se regroupent en quatre grandes familles : l’alimentation, le bâtiment, la fabrication et les services. L’artisanat représente près du tiers des établissements du secteur marchand non agricole de la région. Il pèse moins dans la structure économique des grandes agglomérations et dans le massif alpin que dans la périphérie des pôles économiques comme Ambert, Ambérieux-en-Bugey ou Oyonnax par exemple.

L’artisanat emploie 355 000 personnes dont 73 % sont salariées. Avec plus de 150 000 emplois, le bâtiment est le plus grand pourvoyeur d’emplois artisanaux de la région. Les services en concentrent près de 100 000. La part d’emplois non salariés dans ces deux domaines est importante : elle atteint un emploi sur trois ; à l’inverse des activités de la fabrication et de l’alimentation, davantage structurées autour de sociétés : 8 emplois sur 10 sont salariés. Les deux tiers des activités artisanales sont destinées à satisfaire des besoins locaux à destination des résidents ou des touristes.

Au premier rang dans l’artisanat de fabrication

Témoignage de la spécificité industrielle de la région, avec près de 60 000 emplois salariés dans l’artisanat de fabrication, la région occupe le premier rang des régions françaises. Un emploi sur cinq dans ce secteur se situe en Auvergne-Rhône-Alpes. La région est le premier pourvoyeur d’emplois artisanaux dans la métallurgie. Ce type d’artisanat, aux ancrages historiques marqués, est présent notamment dans la vallée de l’Arve, qui emploie plus de 800 salariés artisanaux pour ses activités de décolletage, dans la zone d’emplois de Mâcon, spécialisée dans la fabrication de carrosserie et de remorques et dans celle de Thiers pour la coutellerie.

Le secteur de l’artisanat se maintient

En 10 ans, on compte près de 50 000 établissements de plus. La croissance est toutefois moins rapide que dans l’ensemble du secteur marchand. L’emploi salarié affiche un maintien global sur ces quatre dernières années, en particulier dans les activités de fabrication. Le taux de survie des établissements artisanaux dans les métiers de bouche et les activités de fabrication est légèrement meilleur que dans les services.

Pour retrouver l’intégralité de l’étude, cliquez ici ! 



Communiqué de presse du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !