webleads-tracker

Industrie

Bientôt une usine énergétique dans la vallée de la Chimie

Bientôt une usine énergétique dans la vallée de la Chimie
© Pollutec 2016

La métropole lyonnaise confirme son positionnement au service de la transition énergétique. Durant le salon Pollutec, elle a notamment présenté son projet d’usine énergétique.


Le futur plan climat national a des objectifs ambitieux :

  • une baisse de 20% de la consommation d’énergie
  • la consommation de 15,5% d’énergies renouvelables supplémentaires
  • une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030

La métropole de Lyon a un projet concret d’usine énergétique qui déploie un ensemble d’énergies vertes au service de la métropole et d’une industrie écoresponsable tournée vers le futur, sur le territoire de la vallée de la Chimie.

Vers une industrie écoresponsable

Rappelons que la plateforme industrielle Lyon Vallée de la Chimie produit déjà près de la moitié des énergies renouvelables et de récupération de la Métropole de Lyon.

David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, explique que « la Métropole de Lyon a pris conscience des enjeux climatiques. Grâce à notre plan climat énergie territorial, nous avons déjà réduit nos émissions de gaz à effet de serre de 16,5%. A l’image de l’usine énergétique métropolitaine, dans la vallée de la Chimie, la Métropole de Lyon fait figure de territoire pionnier en matière de transition énergétique. Mais face à l’ampleur du réchauffement, nous avons décidé d’aller plus loin. Nous avons initié dès 2015 avec le schéma directeur des énergies notre propre programmation pluriannuelle des énergies pour définir la transition énergétique de notre territoire à l’horizon 2030. Ce schéma forme le socle technique de notre futur plan climat et propose d’ores et déjà des objectifs exigeants. Pour mener à bien cette ambition que je porte et être à la hauteur des enjeux climatiques, nous avons besoin de l’ensemble des acteurs concernés. C’est pourquoi nous lançons le 13 décembre une vaste concertation citoyenne. Ensemble, nous devons tous, collectivités, acteurs du territoire, associations et habitants prendre notre part et participer collectivement à la lutte contre le dérèglement climatique. »

Maud LAURENT



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !