webleads-tracker

Commerce et Distribution

Bilan du e-commerce : 20 milliards d’euros dépensés sur internet au 1er trimestre 2017 !

Bilan du e-commerce : 20 milliards d’euros dépensés sur internet au 1er trimestre 2017 !

La Fevad a présenté le bilan des ventes sur internet en France au 1er trimestre 2017. Cette étude repose à la fois sur les informations recueillies auprès des principaux sites marchands et sur le montant agrégé des transactions traitées par les principales plateformes sécurisées de paiement pour le compte de plus de 200 000 sites internet.


Des ventes sur internet en hausse de 14%

Sur les trois premiers mois de l’année, les ventes sur internet ont progressé de 14,2% par rapport au 1er trimestre 2016 pour atteindre 20 milliards d’euros soit 2,5 milliards de plus que l’an dernier. Cette croissance est tirée par une forte augmentation du nombre de transactions (+20,5% sur la période), soit 290 millions de transactions sur le trimestre. Un chiffre multiplié par près de quatre depuis le 1er trimestre 2010. Ainsi, depuis deux ans, la croissance trimestrielle moyenne du nombre de transactions en ligne (produits et services) est de 23%.

Capture d’écran 2017-07-19 à 19.07.52

La consommation sur internet reste tirée par la hausse du nombre de Français qui consomment sur internet. Nous sommes désormais plus de 36 millions à commander en ligne, soit 1 million de plus qu’il y a un an (Source : Médiamétrie).
Mais c’est surtout la fréquence d’achat qui continue d’augmenter de manière très importante (+13%). Un acheteur en ligne réalise désormais en moyenne plus de 9 transactions par trimestre contre 7 il y a deux ans. Au total, ce sont près de 650 euros dépensés en moyenne par acheteur sur le trimestre.

Cette tendance s’accompagne d’une nouvelle baisse du panier moyen qui reste sous la barre des 70€, en baisse de 5% (69 euros vs 73 euros au 1er trimestre 2016). Le panier en ligne se rapproche de celui effectué en magasin, ce qui montre une banalisation progressive de l’acte d’achat sur internet par rapport au commerce traditionnel.

La multiplication des achats profite aussi de l’élargissement de l’offre sur internet grâce à l’arrivée de nouveaux sites. Le nombre de sites marchands actifs continue ainsi d’augmenter avec + 11% de nouveaux sites en un an. On dénombre désormais 206 800 sites marchands actifs soit près de 20 000 sites de plus qu’il y a un an.

Les sites leaders de ventes de produits progressent de 7%

La croissance des ventes de produits grand public du panel iCE 100 se maintient avec +7% (+8% au 1er trimestre 2016) malgré un repli de la consommation des ménages de – 2,7% sur les trois premiers mois de l’année (Produits industriels hors automobile – Source : Banque de France).

Les ventes aux professionnels du panel iCE 100 accélèrent quant à elles avec + 14% (+9% au 1er trimestre 2016), en phase avec la reprise des investissements des entreprises observée au premier trimestre (+1,3% source INSEE).

Les sites de voyage-tourisme voient leurs ventes bondir de 14% sur un marché de la distribution de voyages qui repart à la hausse (+7% ce 1er trimestre, volume d’affaires des réservations – Source : Baromètre Orchestra/Gestour pour les entreprises du voyage).

Les places de marché et le m-commerce toujours en forte hausse

Les places de marché maintiennent leur dynamisme. Ainsi, l’indice iPM qui mesure le volume des ventes réalisées sur les places de marché (ventes réalisées par les vendeurs hébergés sur les places de marché de l’iCE 100) affiche une progression de 19% au 1er trimestre par rapport au 1er trimestre 2016. Ces ventes représentent aujourd’hui 28% du volume d’affaires total des sites participant à l’iPM (+ 2 points par rapport à l’an dernier).

L’indice iCM, destiné à mesurer les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marché) augmente de 31% au 1er trimestre 2017 par rapport au 1er trimestre 2016. Les sites du panel réalisent 27% de leur volume d’affaires sur terminaux mobiles soit + 5 points sur un an.

Le montant des ventes réalisées sur terminaux mobiles par les sites panélistes est près de 10 fois supérieur à celui d’il y a 5 ans.

 

En savoir plus sur la Fevad

Avec ses 600 entreprises membres, acteurs du e-commerce, la Fevad constitue aujourd’hui le premier réseau de e-commerçants en France.

Le dynamisme et le rayonnement de notre réseau tiennent notamment à notre capacité de fédérer l’ensemble de nos adhérents, qu’ils soient pure-players, retailers ou marques, start-up, site de vente en ligne ou fournisseurs de solutions. La mixité d’acteurs et la variété des secteurs contribuent à faire de la Fevad un lieu unique de network et d’échange. 

Tout au long de l’année, la Fevad propose aux adhérents de nombreuses occasions d’échange et de rencontre, notamment à travers  :

  • les ateliers thématiques qui favorisent le partage d’expérience sur des thématiques liées à l’innovation et aux nouvelles tendances;  
  • les commissions qui permettent l’échange sur des thématiques opérationnelles et dont les travaux participent également à la définition des positions adoptées par la Fevad au nom de ses adhérents  
  • les deux grands événements majeurs de la Fevad, rendez-vous incontournables de la profession :  

         –  Les Enjeux du E-commerce qui dessinent chaque année les grandes évolutions de              notre secteur et les futurs challenges à relever

          – Les Favor’i qui réunissent chaque année les dirigeants des sites les plus                               importants, pour récompenser le meilleur du e-commerce

Voir le site


Frédéric Coureau
Directeur des publications


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !