webleads-tracker

Auvergne

Booster l’économie locale avec la Banque des Décideurs en Région de la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin

Booster l’économie locale avec la Banque des Décideurs en Région de la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin

La Banque des Décideurs en Région (BDR) a pour objectif d’accompagner le développement des acteurs économiques de son territoire. Rencontre avec Pascal Pouyet, fraîchement nommé à la tête de la BDR Auvergne et Limousin, dans le sillage de son prédécesseur Fabrice Gourgeonnet.


 2000 entreprises sur l’ensemble du territoire

Aux origines, la Banque des Décideurs en Région est née de la volonté d’implanter une banque vouée aux entreprises : « Traditionnellement dédiée aux particuliers, la CEPAL a commencé à développer des branches spécifiques aux institutions il y a une trentaine d’années, et s’investit depuis 10 ans auprès des entreprises. Chaque jour, les chefs d’entreprises, les responsables d’associations ou les collectivités innovent, créent, se réinventent pour développer et moderniser leur territoire. « Nous voulons faire partie de ce mouvement », témoigne Pascal Pouyet. « Entreprises, institutionnels, économie sociale, logement social, secteur public, immobilier professionnel… Tous ces marchés nécessitent une expertise particulière, menée par des collaborateurs qui baignent dans les problématiques des entrepreneurs. » Concrètement, la Banque des Décideurs en région, c’est une équipe de 60 collaborateurs travaillant notamment aux côtés de 2000 entreprises et établissements institutionnels en Auvergne et Limousin, dirigée par Jean-Marc Lepine, Directeur Entreprises et Economie Sociale et Christian Rabachou, Directeur Marchés Institutionnel et Immobilier.

Miser sur la proximité

La volonté affichée de la Banques des Décideurs en Région ? Prendre des décisions en région, en connaissance des particularités du marché local.
Le Directeur de la BDR nous explique : « Ce qui nous distingue, c’est d’être une banque mutualiste et coopérative régionale, qui accompagne durablement ses clients. Tout se décide sur le territoire. » Effectivement, 8 espaces d’affaires et 4 centres d’affaires sont implantés sur l’ensemble de l’Auvergne et du Limousin : « Affirmer la proximité des décisions quand on les prend à Clermont-Ferrand, c’est déjà bien, mais nous souhaitions aussi être présents à Limoges, Brive, ou encore Vichy… Tout cela pour avoir un premier niveau de décision et de connaissance des territoires », indique Pascal Pouyet.
A titre d’exemple, la CEPAL s’investit dans la création du futur « Quartier numérique » de Clermont-Ferrand, annoncé courant octobre par Clermont Communauté. Le but de cette initiative ? Créer un espace pensé comme un incubateur d’activités numériques innovantes, permettant le développement économique de la région. Elle s’engage également auprès de ses clients avec les Comptes sur Livrets Régionaux Limousin et Auvergne « Grâce à ce produit d’épargne, nous prêtons ici ce que nous collectons ici. Nos sociétaires peuvent ainsi faire fructifier leur argent tout en participant au financement d’activités économiques à l’image de l’AURA Auvergne. », et enfin, accompagne les transmissions familiales à l’instar de PAG, entreprise de surveillance, gardiennage et protection.



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !