webleads-tracker

Tendances Éco

Bpifrance Lab | 74ème enquête de conjoncture auprès des PME

Bpifrance Lab | 74ème enquête de conjoncture auprès des PME

Cette enquête de conjoncture mise en place par la Bpifrance Lab auprès de 5028 entreprises permet d’évaluer la reprise économique après la récession subie en 2020. L’objectif est de comprendre les difficultés et les freins que rencontrent les entreprises au moment même de la reprise économique.


Une hausse de l’activité par rapport à 2020

Le rebond d’activité de 2021 surpasse les attentes estimées. Les entreprises ont entre +3% et +7% de croissance par rapport à mai 2020. Les TPE-PME voit une stabilisation de leur trésorerie en partie grâce à la reprise de l’activité et les nombreux dispositifs de soutien mis en place par le gouvernement. Cette relance économique se traduit aussi par une hausse de l’emploi.

Une reprise économique ? Oui, mais des fragilités persistent 

Malgré une hausse de l’emploi, 82% des entreprises trouvent de la difficulté à trouver du personnel motivé et ayant les qualités requises. Un problème important réside dans la pénurie d’un nombre important de matériaux pourtant crucial pour la production.

Devant ces problèmes, des secteurs arrivent tout de même à afficher une croissance supérieure à la moyenne. L’industrie tire son épingle du jeu, 2020 avait vu bon nombre de projets gelés ou reportés. Avec la reprise de l’activité et une augmentation des investissements cette filière est en bonne voie avec +9% de chiffre d’affaires en 2020.

Les normes sanitaires étant toujours en vigueur, les filières du tourisme et du transport reprennent timidement une activité et restent encore en grandes précarité.

Pendant la crise sanitaire doublée de la crise économique, l’Etat à mis en place des aides d’envergure notamment avec la mise en place du Prêt Garanti par l’Etat. Ces entreprises ont apprécié ces efforts et ont été soulagées économiquement. Malgré la relance économique, 35% des entreprises manifestent leurs appréhensions si ces dernières venaient à être supprimées et estiment que cela engendrerait de nouvelles difficultés.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !