webleads-tracker

Information économique locale

Event

Brioude et Saint-Flour, investissent dans le Tour de France

Brioude et Saint-Flour, investissent dans le Tour de France
Brioude, déjà ville étape en 2008 pour le Tour de France

Lancée en Belgique, le 6 juillet, la 106 ème édition du Tour de France passera dans la région Auvergne-Rhônes-Alpes. Depuis sa création en 1903, la Grande Boucle est devenue une compétition très médiatisée notamment à la télévision, avec 3,5 milliards de téléspectateurs répartis dans plus de 190 pays. Cette année, l’événement sportif apporte une rentabilité considérable pour les villes auvergnates de Brioude et Saint-Flour qui verront s’arrêter et repartir la caravane du tour et les cyclistes.


Après plusieurs candidatures et 11 ans d’absence, Brioude est à nouveau mise à l’honneur. Elle accueille les coureurs du tour cette année. En 2008, la ville a été le lieu de départ de la 7ème étape en direction d’Aurillac.

Pour Brioude, c’est une concrétisation, d’autant plus qu’elle a misé sur Romain Bardet, cycliste originaire de la ville.

Né le 9 novembre 1990, le coureur est renommé pour ses exploits de grimpeur et ses multiples victoires d’étapes du Tour. En 2016, il termine deuxième de la compétition et troisième l’année suivante.Très impliqué dans sa région, où il vit, il représentera avec fierté sa commune, le 14 juillet, pendant la 9ème étape.

De son côté, Saint-Flour sera ville de départ, le lendemain, comme déjà par le passé ville d’arrivée en 1999, 2004 et 2011.

Des bénéfices majeurs pour les communes traversées
Organisée par Amaury Sport, le Tour de France génère une véritable source de revenus. Son chiffre d’affaires est estimé à 150 millions d’euros. Les “villes de passage” font partie des clients les plus profitables.

Pour un point de départ d’une étape, le forfait donné à la société directrice est d’environ 100 000 euros.

Une ville d’arrivée doit débourser près de 60 000 euros de frais d’organisation. En l’occurrence, Saint-Flour a versé 70 000 euros à ASO. Malgré ces sommes importantes déboursées, l’événement est un vecteur financier important pour les communes.

De ce fait, pour Brioude et Saint-Flour, les gains financiers s’annoncent élevés, notamment, dans les hôtels et les restaurants occupés par les cyclistes, les journalistes et les touristes.

A titre d’exemple, Brioude a installé 5743 chambres, à moins de 50 minutes de la piste cyclable. A Saint-Flour, au moins 4500 personnes sont attendus, si on compte les équipes, l’organisateur, les prestataires, les médias et la caravane. Dans certains hôtels les réservations sont complètes. Les commerçants devraient également profiter de l’affluence et de l’ambiance autour du Tour.

Selon l’organisateur, “pour un euro d’argent public dépensé, le commerce local en récupère en 4 et 10 euros”.

Un événement très attendu
Au programme dimanche, les coureurs débutent à 13h05 et terminent leur chemin sur la longue avenue Léon Blum à 17h 40. Plusieurs animations sont prévues lors du passage des compétiteurs: une retransmission sur des écrans géants, un défilé de 30 minutes de la caravane publicitaire, une distribution de cadeaux à la foule, de la part des sponsors. Ensuite, le Tour reprend son cours le 15 juillet à Saint-Flour, à partir de 11h40.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !