webleads-tracker

Société

Gouvernement | Annonce des plans de soutien pour l’automobile et l’aéronautique

Gouvernement | Annonce des plans de soutien pour l’automobile et l’aéronautique

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé hier, sur France Info qu’il dévoilerait un plan de soutien à l’industrie automobile et aéronautique ainsi que de nouvelles mesures en faveur des entreprises.


Un soutien aux secteurs automobiles et aéronautiques
Bruno Le Maire a annoncé un plan de soutien au secteur automobile sous 15 jours. Ce plan de soutien devra permettre de relancer la consommation, soutenir la transformation vers un modèle plus durable, avec le soutien en particulier aux véhicules qui émettent le moins de CO2, aux véhicules électriques.

En d’autres termes, Bruno Le Maire promet un soutien à l’achat de véhicules propres :

« Il faut qu’on fasse de cette crise un levier pour accélérer la transition écologique et pour encourager les Français à acheter les véhicules qui sont encore aujourd’hui trop chers pour eux », précise-t-il.

Le ministre de l’Economie et des Finances promet également un plan de soutien au secteur aéronautique durement touché par la crise :

« Avant le 1er juillet, nous annoncerons un plan sectoriel de soutien au secteur aéronautique et à la centaine de milliers d’emplois qui vont derrière”, notamment “dans la région de Toulouse ».

Sa décision pour les entreprises françaises
Le ministre souhaite que ce redémarrage de l’économie s’accélère pour que les Français puissent recréer de la richesse, recréer de la prospérité et surtout recréer du travail.

“Je veux pouvoir continuer à verser le chômage partiel à 100% pour des restaurants qui n’ont absolument aucune recette et aucun chiffre d’affaires”, déclare Bruno Le Maire. “Ça suppose d’avoir un partage qui soit le plus juste possible. Les entreprises qui peuvent redémarrer, redémarrent, et il est normal que le chômage partiel ne soit plus pris en charge à 100% par l’État. Celles qui ne peuvent pas redémarrer verront le chômage partiel maintenu à 100%”, assure Bruno Le Maire.

les annonces du ministre ont aussi fait réagir un grand nombre de chefs d’entreprise. Le représentant du gouvernement s’est en effet permis de faire un parallèle entre le chômage partiel dont bénéficie aujourd’hui les salariés des entreprises qui ne peuvent plus pour l’instant être dans une logique de travail et le poids que cela engendre à l’État. Le ministre aurait-il oublié que la situation vécue par les entreprises a été à la fois brutale et imposée par la lutte contre le covid 19 ?



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !