webleads-tracker

BTP, construction, immobilier

BTM Etudes à Montluçon, une nouvelle entité pour les experts en projets d’infrastructures

BTM Etudes à Montluçon, une nouvelle entité pour les experts en projets d’infrastructures
Philippe Buisson, Nicolas Moreau et Arnaud Thomas, fondateurs de BTM Etudes

A Montluçon, Philippe Buisson, Nicolas Moreau et Arnaud Thomas, trois ex-salariés de la société de géomètres BGN placée en liquidation judiciaire, ont créé leur propre entreprise. A la fidélité d’une clientèle attachée au savoir-faire du bureau d’études désormais fermé, ils ont répondu par la continuité.


Chez BGN, Philippe Buisson était responsable du bureau d’études, Arnaud Thomas son adjoint et Nicolas Moreau ingénieur en géomatique. Il y a un an,  sitôt licenciés, ils se sont associés pour créer leur société avec un double objectif : poursuivre le travail commencé et répondre à une demande importante. « La création de BTM Etudes a été immédiate après la liquidation de BGN. Nous y avons pensé dès que les rumeurs de fermeture ont commencé à circuler. Nous savions qu’il y avait un potentiel à exploiter et qu’il fallait faire quelque chose pour continuer à travailler avec les clients qui nous faisaient confiance depuis de nombreuses années. »

L’expérience comme fil conducteur

BTM Etudes est un bureau d’études dans le domaine des infrastructures, c’est-à-dire les routes, les différents réseaux et l’assainissement. Ses principaux clients sont les collectivités, les mairies, les communautés de communes et d’agglomérations et les conseils généraux de l’Allier et des départements limitrophes. Ils travaillent aussi pour le privé, des entreprises ou des particuliers qui les sollicitent pour leurs projets d’implantations et de développement de réseaux. « Nous sommes maîtres d’œuvre. Nous intervenons de la genèse du projet à sa réalisation. Selon la mission qui nous est confiée, nous prenons en charge l’étude de faisabilité, l’avant-projet, le suivi financier, la consultation des entreprises, la direction et la réception des travaux. Nous faisons également des relevés topographiques. »

Le choix de la réactivité et de la disponibilité

Ayant bien anticipé la fermeture de leur ex-employeur, ils ont vite démarré leur activité et ont été opérationnels très rapidement. Ainsi, ils se sont naturellement inscrits dans la continuité de leur travail avec des partenaires qu’ils connaissent bien mais qu’ils avaient quand même sondés pour s’assurer de leur fidélité. « Ils ont répondu favorablement à plus de 90 %. C’est pourquoi, la société que nous avons créée et telle qu’elle existe aujourd’hui, regroupe ce que nous faisions au sein de BGN à nos anciens postes respectifs. »

A une différence près : aujourd’hui, ils ont la souplesse d’une petite structure composée uniquement des trois gérants qui ne comptent pas leurs heures. Ce qui leur permet d’être très réactifs. « Il nous arrive régulièrement de travailler très tard le soir pour donner un dossier. Ainsi, nous jouons sur tous les délais d’intervention. »

Au bout d’un an d’exploitation, les chiffres attestent du bon démarrage de BTM Etudes. Ils sont même supérieurs à leurs prévisions et sont le fruit d’une gestion qui ne laisse rien au hasard. « Nous nous sommes repartis les tâches selon nos compétences. » Par exemple, Philippe Buisson, à 62 ans et après de nombreuses années passées chez BGN, a pris en charge la relation clients pour assurer  la transition d’activité entre les deux bureaux d’études. «Sur le plan personnel, c’est aussi très positif. Nous travaillons dans la bonne humeur. L’avenir nous le dira, mais nous pensons déjà que nous avons fait le bon choix. »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !