webleads-tracker

Finance

Budget 2022 | Investir et préparer les JOP 2024

Budget 2022 | Investir et préparer les JOP 2024

Les élues et élus parisiens ont adopté le budget primitif pour 2022. Volontariste et ambitieux pour Paris, malgré le désengagement continu de l’État, ce budget traduit les grandes priorités d’Anne Hidalgo et de son équipe : l’accompagnement des plus fragiles, notamment en cette période de crise, l’accélération de la transition écologique, tout en préparant Paris à accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.


Le budget 2022 s’inscrit dans un contexte, encore incertain, de reprise de l’économie parisienne. Après avoir subi les conséquences de la crise Covid-19 dont le coût pour la Ville de Paris s’élève désormais à 1,2 milliard d’euros, la stratégie budgétaire repose notamment sur une reprise des recettes de fonctionnement (+2,3 %), sans augmentation des impôts locaux, pour préserver le pouvoir d’achat des Parisiennes et Parisiens.

De grands projets d’aménagement ainsi que de nouveaux équipements sont notamment prévus, notamment dans la perspective des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 et de leur héritage.

Accompagner les plus fragiles

Dans le contexte sanitaire que nous traversons, il est impératif de gagner en anticipation, réactivité et efficacité. En conséquence, la Ville de Paris crée la Direction de la Santé Publique. Cette nouvelle entité forte de 1 350 agents portera l’action de la Ville en faveur d’une politique de santé publique et environnementale ambitieuse.

Favoriser un accès au logement pour toutes et tous

Depuis 2001, la Ville de Paris a produit plus de 115 000 logements sociaux, un record en Europe. Pour poursuivre sur cette voie, la Ville investira massivement en 2022 pour atteindre l’objectif de 25 % de logements sociaux d’ici à 2025 ; ainsi, 473 M€ seront consacrés au logement social, dont 148 millions d’euros consacrés à l’acquisition foncière, tandis que 5 000 logements sociaux seront rénovés chaque année.

La territorialisation pour davantage de proximité

Pour renforcer la territorialisation de son action, la Ville de Paris a lancé son Pacte de proximité. Celui-ci engage des évolutions majeures pour renforcer les pouvoirs et les moyens des Maires d’arrondissements, permettant un pilotage resserré de l’action municipale, de bénéficier de moyens dédiés ainsi que d’une meilleure réactivité sur les sujets de propreté, de tranquillité publique, ou encore d’embellissement des quartiers.

Un désengagement de l’Etat

Le plan « France Relance », de l’État était présenté comme un soutien inédit en faveur des collectivités, qui assurent plus de 70 % de l’investissement public en France. Or, pour Paris, le montant attribué est de 34 millions d’euros alors que la Ville a investi 1,5 milliard d’euros en 2021 : l’aide de l’État représente seulement 2 % de l’investissement.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !