webleads-tracker

Information économique locale

Tourisme, restauration

Cap sur l’Auvergne à Champagnac le Vieux : un centre de loisirs au coeur de la nature auvergnate

Cap sur l’Auvergne à Champagnac le Vieux : un centre de loisirs au coeur de  la nature auvergnate

Cap sur l’Auvergne est un centre d’hébergement et de loisirs en plein parc naturel du Livradois-Forez. Dirigé par Chantal Baquet, c’est tout une organisation de séjours et de journées à thème qui est développée. Animations, spectacles, ateliers, promenades, visites ou plaisir simple d’un bon repas, rien n’est laissé au hasard pour découvrir dans la convivialité cet endroit. Cette créatrice de 50 ans, dotée d’une solide formation, cherche à satisfaire autant les adultes que les enfants.


“J’adore l’Auvergne, je trouve qu’il y a beaucoup de choses à faire dans cette région. Venir ici, pour construire mon projet s’est vraiment fait sans regret. J’avance tout doucement avec une grande motivation. Les paroles de Chantal Baquet résument parfaitement l’état d’esprit serein et l’énergie qu’elle déploie. On  retrouve cela dans la qualité de ses services. “J’ai toujours fait du sport et de l’animation. Mon intérêt pour le second  s’est développé dans mon parcours professionnel grâce à une proposition d’emploi saisonnier. J’ai ensuite passé mon BAFA et suivi une formation en classe découverte pour m’assurer si je pouvais redonner le goût du sport aux enfants. Petit à petit, constatant que ma passion grandissait, j’ai suivi une formation en BAFD, pour apprendre la gestion et devenir directrice de centre “.

Sa rencontre avec l’Auvergne est plutôt tardive. Originaire de Lille, son arrivée à Champagnac le Vieux était autant une opportunité qu’un coup de cœur. “A l’époque, je travaillais dans une organisation qui organisait les colonies de vacances. C’est mon patron qui m’a conseillée de m’intéresser à une structure, celle de Cap Loisirs. En 2006, je me suis malheureusement retrouvée au chômage à cause de la fermeture de l’établissement en 2009”. C’est pourquoi, Chantal Baquet décide de prendre les devants et de miser sur son expérience et sur sa vision du métier. La fondation de Cap sur l’Auvergne fut longue et non sans difficultés. “Le centre de Champignac le Vieux a été mis en location en 2009. Bien été encadrée par la Chambre de Commerce de Brioude et la mairie de Champigna, mon dossier a été intégré dans le cadre des jeunes projets de la Haute Loire. Et pourtant, je n’ai pas pu trouver de financement à cause de mon statut de demandeuse d’emploi. Tout a du être payé de ma poche”.

Chantal Baquet a pu finalement officialiser la reprise le 2 janvier 2015, signant pour une location de trois ans. Elle n’allait cependant pas se contenter de reprendre les choses comme elle étaient avant son arrivée. Cap sur l’Auvergne est clairement un moyen de se diversifier en terme de loisirs et d’hébergement pour attirer un grand nombre de personnes. “Le site a une capacité d’accueil de 53 personnes avec une salle de restaurant, une autre grande salle d’animation pour cent personnes dotée d’une petite scène pouvant accueillir des événements comme les mariages, baptêmes et manifestations sportives. A l’extérieur, un four à pizza peut faire office de feu de camp avec un jardin”. Des services qui sont littéralement transcendés par la parc naturel du Livradois-Forez qui entoure le lieu. “Nous sommes bercés par les volcans, la proximité du Puy en Velay, les routes de champignons, les chemins d’équitation, de VTT ou encore les parcours de kayak. Rien ne manque ici et dans les environs”.

Rien n’est trop beau pour découvrir l’Auvergne sous tous ses aspects

Un environnement que compte bien valoriser Chantal Baquet. “j’ai conçu deux ateliers, nature et environnement, qui constituent des classes de découvertes concernant les plantes, les arbres, les moulins à vent, les éoliennes et les découvertes énergétiques”. Une approche pédagogique qui permet de sensibiliser les visiteurs en passant un agréable moment. […] Rien n’est trop beau pour découvrir l’Auvergne sous tous ses aspects. Je n’hésite pas à renouveler les programmes même si les colonies de vacances demeurent prioritaires en période estivale”.

Trois formules sont proposées pour satisfaire au mieux les besoins des clients, au  choix : la pension complète à 38 euros, la demi-pension à 32 euros et le petit-déjeuner/nuitée à 24 euros ou le tarif de groupe. La location s’effectue souvent par téléphone et les prix confirmés par mail ou courrier. Chantal Baquet anime seule l’animation pour le moment, mais souhaite recruter du personnel qualifié. “Je dois me préparer car j’ai déjà des groupes pour les mois d’août et de septembre, notamment un mariage et un baptême”. Pour se faire connaître, cette dirigeante de 50 ans communique sur Facebook, à la Chambre du Commerce et sur la diffusion de flyers. “J’ai également un contact pour éventuellement intégrer le festival de l’aquarelle à Brioude qui me permettrait d’exposer comme j’ai pu le faire auparavant”.

Tout le monde est invité avec Cap sur l’Auvergne. Chantal Baquet, installée depuis peu, se montrera pertinente et ne sera que mieux ciblée l’attente des visiteurs. C’est un site qui célèbre l’amusement mais aussi la nature.



Un article de Adrien DOUSSOT

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !