webleads-tracker

Tourisme, restauration

Carole et Cyrille Chaumier reprennent l’Auberge du Sichon, véritable coup de cœur pour l’Auvergne

Carole et Cyrille Chaumier reprennent l’Auberge du Sichon, véritable coup de cœur pour l’Auvergne
Carole et Cyrille Chaumier

Carole et Cyrille Chaumier vivaient dans le Var avant de reprendre l’Auberge de Ferrières-Sur-Sichon, un projet commun qu’ils réalisent avec bonheur depuis octobre 2014.


Carole Chaumier nous retrace leur parcours : « Mon mari est à la retraite après avoir tenu deux restaurants au cours de sa carrière. Quant à moi, j’ai été buraliste pendant une dizaine d’années. Nous avions envie de créer quelque chose ensemble et souhaitions un restaurant ou un hôtel. Nous avons fait des recherches sur les auberges à reprendre et lorsque nous avons visité celle du Sichon, nous avons eu un véritable coup de cœur. »

Après avoir visité l’auberge en mai 2014, le couple signe l’achat en octobre : une reprise rapide et efficace. Aujourd’hui, l’Auberge du Sichon propose un restaurant, un bar et un hôtel, ainsi qu’une salle de réception dans laquelle il est possible de recevoir des mariages ou des séminaires. Un grand parc arboré borde l’Auberge.

« Nous avons fait de nombreux travaux pour nous approprier les lieux, tout en conservant le côté authentique indispensable à une auberge. » Ainsi, Carole et Cyrille Chaumier ont installé une salle de billards, refait le bar en bois et ont ajouté une salle de jeux équipée de baby-foot et flipper. Côté hôtel, la literie a été entièrement refaite et Carole Chaumier a imaginé de nouveaux thèmes couleur pour les chambres. « Nous avons déjà réalisé beaucoup, mais nous continuons prochainement avec la création d’une véranda qui agrandira la terrasse en été et permettra de déjeuner à l’extérieur en hiver. » Le couple ne manque pas d’idées pour rénover ce lieu et attirer les clients.

 Je ne regrette pas d’avoir quitté les oliviers et les palmiers. L’authenticité des auvergnats nous a conquis.

Ferrières-sur-Sichon est un petit village dans lequel l’Auberge est située dans la rue principale, c’est donc un lieu d’arrêt pour les gens de passage, autant que pour les villageois qui ont accueilli le couple avec beaucoup d’enthousiasme. « Les gens ici sont sincères et nous commençons à recueillir les fruits du bouche à oreille car certains vichyssois viennent jusqu’à nous pour découvrir l’endroit. »

Carole et Cyrille Chaumier ne s’arrêtent pas là, ils ont encore dans l’idée de créer des partenariats pour proposer des séjours sur mesure quad/hôtel. « Nous souhaitons devenir un point de ralliement pour les quads et les motos, ainsi que pour les randonneurs. » Le lieu se prête également aux réceptions et les mariages sauront apprécier le cadre vert et la restauration de qualité. En effet, un chef du Sud-Ouest a été embauché pour proposer de la cuisine traditionnelle effectuée à partir de produits frais. « Clin d’œil à notre nouvelle région d’adoption, nous avons mis à la carte un Mac Sichon, hamburger maison à base de St Nectaire. »

Carole et Cyrille Chaumier ne vivent pas le rêve américain, mais réellement le rêve auvergnat. « Je ne regrette pas d’avoir quitté les oliviers et les palmiers, j’ai retrouvé ici le bien-être qui me manquait. L’Auvergne est une belle région et l’authenticité des auvergnats nous a conquis. »

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !