webleads-tracker

Auvergne - Rhône-Alpes

Catherine Bastide ouvre son cabinet de sophrologie-relaxation à Ceilloux.

Catherine Bastide ouvre son cabinet de sophrologie-relaxation à Ceilloux.

Catherine Bastide avait déjà créé une entreprise il y a une vingtaine d’années, ce qui lui a servi pour se lancer dans sa propre affaire de sophrologie. Elle accueille ses clients chez elle, à Ceilloux, dans un endroit aménagé et espère pouvoir proposer ses services dans des entreprises.


A la suite d’un BAC et de deux ans de droit, Catherine Bastide a créé une entreprise d’élevage et de vente de chèvres angora qu’elle a gardée une dizaine d’années. Elle a travaillé à mi-temps à un poste de comptabilité dans une petite entreprise pendant 13 ans. A la suite, un bilan de compétences lui a révélé que « la comptabilité lui allait bien, ainsi que le social et l’aide à la personne ». Entrepreneuse d’une cinquantaine d’années, l’entreprise de sophrologie-relaxation Catherine Bastide a vu le jour le 3 février 2014.

Le fait que Catherine ait déjà créé une entreprise en 1990 l’a aidé à mettre en place sa société, car elle connaissait déjà les bases et le fonctionnement d’une entreprise, et avait également une expérience dans la comptabilité. Catherine a donc choisi de faire un an de formation à la sophrologie et la CCI de Thiers l’a aidée à monter son projet. Elle a fait de nombreux stages qui l’ont aidée dans sa démarche de création avec, par exemple, un stage sur le travail de la voix proposé par Pôle Emploi.

Il faut bien s’entourer !

Catherine propose à ses clients des séances de sophrologie-relaxation. La sophrologie est une technique de relaxation fondée sur des exercices de respiration et de gestion de la pensée. Elle est souvent utilisée pour combattre le stress. Pour Catherine, « cela consiste à détendre une personne qui doit faire face à une situation difficile pour qu’elle prenne cette situation sous un meilleur angle. Je peux également essayer de détendre des personnes qui ont perdu un proche en leur disant des paroles de détente en la visualisant chez elles, dans une situation où elles seront plus tranquilles, plus sereines. ». Elle propose également de l’acupression : « on appuie avec le doigt sur certaines zones du corps qui correspondent à des circuits énergétiques ce qui permet de libérer des états émotionnels que la personne n’arrive pas à contrôler, et lui permettre ainsi de l’équilibrer. »

Catherine a des projets : elle aimerait faire de la relaxation en entreprise, notamment pour des employés dont leur gestuelle entraîne des troubles musculo-squelettiques .

Le but est qu’ils soient détendus le plus possibles lorsqu’ils font ces gestes répétitifs et qu’ils les fassent correctement pour ne pas se faire mal. Catherine aimerait également intervenir dans les clubs sportifs pour la préparation des joueurs ou des athlètes avant l’effort, dans les cures thermales, pour les employés des maisons de retraite… Ses possibilités d’intervention sont très variées.

Notre entrepreneuse aime exercer dans ce domaine et tire un bilan positif de son expérience dans l’entrepreneuriat : « C’est dans mon caractère de faire des choses différentes. Ce qui me rend fière et heureuse d’exercer ce métier c’est de voir qu’une personne se sent mieux après une séance avec moi. Ce n’est pas facile d’être chef d’entreprise, surtout si l’on est seul. Il faut bien s’entourer. »



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !