webleads-tracker

Formation, éducation

CGA Auvergne : l’aïkido au service de l’entreprise

CGA Auvergne : l’aïkido au service de l’entreprise
Crédits Photos – © Adeline Girard

André Cognard, l’un des plus grands maîtres d’aïkido au monde, est intervenu lundi 6 octobre 2014 devant une centaine de chefs d’entreprise à l’occasion de l’assemblée générale du CGA Auvergne. Son message : « L’entrepreneur doit être un guerrier non-violent. »


André Cognard participait cette année à l’assemblée générale annuelle du Centre de gestion comptable agréé (CGA) Auvergne, organisée lundi à Polydôme *. Ce grand maître d’aïkido au niveau international a fait une longue intervention devant les chefs d’entreprise adhérents du CGA et leurs experts comptables. Titulaire d’un 8e dan « hanshi sho shihan » dans cet art martial japonais, hanshi étant le plus haut grade dans la hiérarchie des samouraïs, André Cognard enseigne son art à de nombreux élèves et disciples dans le monde entier, jusqu’en Inde et au Burkina Faso.

Selon lui, les règles des budo, les arts martiaux traditionnels japonais, peuvent avec profit être appliquées à la sphère professionnelle et, au-delà, impacter efficacement la société tout entière, l’entreprise étant devenue « un lieu d’action et d’éducation et le lieu de l’initiative politique et sociale ». Pour devenir « l’actrice principale d’un développement éthique », l’entreprise doit être dirigée par un gishi, c’est-à-dire « un homme droit faisant vivre des valeurs ». « Les budos s’appuient sur des vertus et une réflexion philosophique qui associent la combativité et l’initiative, la compétitivité et l’innovation, en plaçant l’humain au centre ». Clé de cette pratique : la non-violence. Il s’agira pour le chef d’entreprise d’associer développement personnel et travail, de manager, créer et commercer sans violence, collaborer plutôt que rivaliser, ne jamais séparer combativité de respect et honneur, ni opposer intérêt collectif et intérêt individuel.

L’intervention orale d’André Cognard a été suivie d’une démonstration d’aïkido avec trois de ses élèves. Transposant les éléments de son discours dans un combat où le maître a montré que doit toujours régner le respect de l’adversaire, il a conquis définitivement l’auditoire.

Cette soirée a également été l’occasion de présenter les trois adhérents qui participeront aux Ailes de la TPE 2014 qui seront décernées le 17 novembre à Paris aux entreprises françaises les plus dynamiques et dont le CGA Auvergne revient chaque année récompensé : Mickaël Vialat, gérant d’Apitronic, société spécialisée dans la domotique à Corent, Christian Dosmas, à la tête de deux agences « EID Immobilier » à Aubière et Beaumont, et Patrick Maignet-Magard, gérant de Créa-Cuir installé à Cournon-d’Auvergne, créateur d’un site de vente en ligne d’outils et de cuir pour la fabrication d’objets par les particuliers.

Il a été rappelé les missions du CGA Auvergne vis-à-vis de ses 3809 adhérents, qu’ils soient artisans, commerçants, agriculteurs, etc. et les avantages uniques dont chacun d’eux bénéficie grâce à son adhésion : non-majoration de 25 % du résultat fiscal, réduction d’impôt pour frais de comptabilité, délai de prescription fiscale de deux ans au lieu de trois, déductibilité du salaire du conjoint et prévention des risques grâce au « dossier de gestion et de prévention » qui lui est remis annuellement assorti d’une synthèse « analyse des risques » personnelle et individuelle.

Le CGA Auvergne fait également bénéficier ses adhérents de statistiques nationales qui concernent 170 professions, complétées par un éclairage plus local et personnalisé pour 16 d’entre elles dans différents secteurs (bâtiment, santé, restauration, prêt-à-porter, etc.). Un observatoire complète ce dispositif qui permet d’analyser en temps réel l’évolution du chiffre d’affaires de cinq professions : boucher-charcutier, boulanger, coiffeur, restaurateur et pharmacien. Sont également inclues dans le montant de la cotisation près de 4000 heures de formation sur les thèmes les plus variés, de la gestion à l’Internet en passant par l’informatique et le bien-être au travail. Une lettre d’information leur est adressée trimestriellement. Sur le site Internet du CGA Auvergne, chaque adhérent dispose d’un espace personnalisé et de l’accès à un annuaire des sites des adhérents, auquel il lui est proposé de rattacher gratuitement son propre site, ce qui permet d’en améliorer le référencement.

* Avec le concours et en présence de représentants d’AGEFOS PME Auvergne, de la Banque Populaire du Massif central et de la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin.



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !