webleads-tracker

A la Une

Charade | Une ambition pour les mobilités de demain

Charade | Une ambition pour les mobilités de demain

En déplacement dans le Puy-de-Dôme, Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, s’est rendu ce jeudi 21 avril au circuit automobile de Charade pour rencontrer Lionel CHAUVIN, Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme et Eric BOUDOT directeur général de GCK.


Cette rencontre a été l’occasion de présenter le projet porté par GCK de création d’un technopôle afin de faire du circuit de Charade une vitrine de la recherche et du développement des mobilités de demain et des énergies d’avenir.

La Région, le Département et GCK sont heureux de construire ensemble un projet qui s’inscrit dans une dynamique de recherche et développement des énergies du futur et contribue à renforcer les liens entre les acteurs publics, économiques mais aussi universitaires du territoire.

« Redynamiser ce site et lui redonner progressivement une nouvelle vie en passant d’un site dédié uniquement à la compétition automobile à un lieu alliant convivialité, performance et plaisirs mécaniques tout en ayant pour objectif majeur de devenir un formidable accélérateur du développement des mobilités durables et des énergies du futur. », affirme Lionel Chauvin, Président du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme.

 

 

Ce projet porté par GCK comprend deux phases. Tout d’abord, la création d’un technopôle pour la recherche, le développement, l’incubation et la mise en application de technologies dédiées à la décarbonation des transports.

Le circuit servira ensuite de centre de tests une fois ces technologies développées. L’objectif de ce projet est de faire du circuit de Charade un lieu pionnier de la recherche et du développement de mobilités durables en Europe tout en poursuivant la légende de ce site emblématique de l’histoire automobile de l’Auvergne.

Propriétaire du circuit, le Département en a confié la gestion à GCK dans le cadre du plan stratégique départemental de la transition écologique et innovation territoriale.

Pleinement engagé dans la mise en valeur de nos lieux emblématiques et dans le développement de mobilités innovantes décarbonées, Laurent WAUQUIEZ a fait part de son souhait que ce projet soit inscrit dans le cadre du prochain Contrat Plan Etat-Région (CPER). Pour rappel, Auvergne-Rhône-Alpes est la région pionnière en Europe sur l’hydrogène avec 80% des acteurs français de la filière localisés sur le territoire régional.

Par ailleurs, la Région sera partenaire de deux événements, le Charade Super Show et le Charade Electric Festival, qui se tiendront respectivement au mois de mai et juin prochain sur le site.

Précurseur et structurant pour le territoire, le développement du e-circuit de Charade est un projet d’excellence. Il participe au rayonnement du département et de la région Auvergne-Rhône-Alpes en contribuant au développement de solutions de mobilités durables et d’avenir.

 

« En reprenant l’exploitation du circuit de Charade, GCK s’est donné comme double objectif d’entretenir sa légende et d’en faire un véritable laboratoire des mobilités de demain. Nous sommes ravis que notre vision soit soutenue avec conviction par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme comme en témoigne leur engagement à nos côtés lors du Charade Super Show et dans le développement de notre futur technopôle » conclut Eric BOUDOT, directeur général de GCK.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !