webleads-tracker

Numérique, Informatique & Télécom

Chez Indeed, les relations humaines sont basées sur la confiance

Chez Indeed, les relations humaines sont basées sur la confiance

Fruit de l’audace de Paul Wolfe, Senior Vice President of Human Ressources, l’entreprise Indeed, en France comme partout dans le monde, a adopté une politique RH inédite. Basée sur la confiance, différentes mesures tels que les congés illimités ou le télétravail ont ainsi vu le jour depuis janvier 2016. Le résultat ? Des salariés épanouis, heureux et une croissance en hausse.


Une politique RH en avance sur son temps

Paul Wolfe a rejoint Indeed il y a 2 ans environ. Dans ses bagages,  des valeurs et des principes de management innovants. Parmi les mesures phares retenues : la mise en place des congés illimités et le développement du télétravail. Mais aussi commencer à modifier la façon d’évaluer les collaborateurs. “Tout ceci a été rendu possible grâce à un top management qui fait lui a fait confiance pour déployer ce genre de mesures très rapidement, précise Arnaud Devigne, l’actuel DG d’Indeed France. Notre politique RH est vraiment basée sur la confiance. On ne travaille pas chez Indeed par hasard, il faut partager des valeurs similaires. Notre mission, c’est d’aider les personnes à trouver du travail. C’est cette envie partagée qui permet d’installer un climat de confiance entre les managers , les directeurs et les differents employés d’Indeed.”

Prendre les congés dont on a besoin

Pouvoir prendre des congés dès la première année. Ne plus se soucier “d’économiser” des jours en prévision d’un voyage. La mise en place de congés illimités permet cela. Et bien plus encore ! “Chez Indeed, il n’y a plus de plafond de nombre de jours de congés. Bien sur, les collaborateurs posent toujours des congés qui doivent être approuvés par leur manager mais il n’y a plus besoin de les comptabiliser. Chez nous, nous partons du principe que si un salarié prend des congés, c’est qu’il en a besoin. C’est aussi une récompense pour le travail accompli.” Cette mesure responsabilise les collaborateurs. “Nous savons qu’une personne n’ayant pas atteint ses objectifs, ou qui est en retard sur son plan d’action n’abusera pas de cette mesure.”

Manager avec des objectifs

Pour que cela fonctionne, le management se fait avec des objectifs clairs et défini en amont. “Aujourd’hui, nous ne devons plus être en train de compter les heures passées sur le lieu de travail. Cela appartient à un management du passé. Au contraire, nous devons définir l’objectif à atteindre. Ensuite, chaque collaborateur met en place son propre process pour y arriver. Certains auront besoin de travailler plus que d’autres. Certains auront besoin de moments de repos plus fréquents et de courte durée. Pour d’autres ce sera le besoin de prendre une fois par an des très longues vacances. Nous sommes très souples par rapport à ça. Chacun doit pouvoir trouver son rythme pour être performant dans l’entreprise.”

Coacher plutôt que manager

Pour trouver son rythme, le télétravail apporte un vrai plus. C’est une nouvelle relation entreprise/collaborateur avec la Confiance comme maître-mot. “Nous sommes une entreprise digitale avec des collaborateurs équipés de laptop, portable… Il n’y a plus besoin de rester sans bouger à son poste de travail de 9h à 17h. C’est dommage que beaucoup d’entreprise continuent à se comporter avec leurs collaborateurs de cette façon. Aujourd’hui, il est tout à fait possible de travailler de chez soi. Cela permet d’être au calme. Nous n’avons pas besoin d’interagir avec nos collègues tous les jours ! Venir sur le lieu de travail est toutefois utile pour travailler en équipe et cela la majorité du temps. La flexibilité du travail, ce n’est pas seulement d’où on travaille mais c’est aussi quand et comment.”

Pour que cela fonctionne, le pré-requis est le recrutement des bonnes personnes. Les collaborateurs doivent aimer cette forte autonomie et y être favorable. “Ils doivent être ‘self-driven’, capables de se motiver eux-mêmes en se donnant leurs propres objectifs chaque matin.”

Et cela concerne tous les collaborateurs, salariés comme managers. “Les managers doivent êtres prêts à accepter de ne plus être dans un hyper contrôle de leur équipe. Dans ce nouveau paradigme, le manager change de rôle, il devient un coach. Un coach dont le travail consiste à donner à ses collaborateurs la bonne boîte à outils pour leur permettre de faire le travail de la meilleure des façons. Le manager doit être dans la bienveillance, dans le dialogue permanent. Les salariés deviennent des co-entrepreneurs qui participent activement au développement de l’entreprise.”

La formule semble porter ses fruits avec une augmentation régulière des utilisateurs d’Indeed en France de +22% entre 2015 et 2016. Et ce ne sont pas les 25 collaborateurs du bureau parisien qui s’en plaindront.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !