webleads-tracker

Banques, assurance, prévoyance

Christian Sautter signe la convention Cap’Jeunes à Clermont-Ferrand

Christian Sautter signe la convention Cap’Jeunes à Clermont-Ferrand

La signature de la convention Cap’Jeunes a eu lieu le 7 novembre 2014 au Parc Technologique de la Pardieu en présence de Christian Sautter, président de France Active, de Maurice Bourriguaud, président du Directoire de la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin ; de Jacques-Bernard Magner, Président d’Auvergne Active et Sénateur du Puy-de-Dôme et de Nadine Nadaud, présidente de Limousin Actif.


Au service de l’emploi des jeunes !

En 2012, France Active, réseau de financement solidaire, lance CAP’JEUNES France Active, un programme d’aide à la création d’entreprise par les jeunes de moins de 26 ans. Financé grâce au soutien de mécènes et notamment la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin pour la région Auvergne Limousin, ce nouveau programme vise à favoriser la création d’entreprises par des jeunes demandeurs d’emploi ou en situation précaire dans les 18 mois à venir, en leur permettant de bénéficier d’un accompagnement renforcé et d’une prime de démarrage de 2 000 euros.

Dans un contexte économique et social où le chômage des moins de 26 ans atteint 22.5%, l’emploi des jeunes constitue un enjeu sociétal de premier ordre.

Créer son propre emploi en devenant entrepreneur représente une réelle opportunité pour cette génération. Pourtant, si près d’un jeune sur deux envisage de créer un jour son entreprise, seuls 6.5% franchissent le pas. Les deux difficultés majeures évoquées par les jeunes portent d’une part sur les faibles ressources financières dont ils disposent et d’autre part sur un manque d’accompagnement.

Un dispositif en 2 volets :

  • un accompagnement renforcé

Individuel ou collectif, situé en amont et en aval du projet, cet accompagnement est adapté au besoin de chaque entrepreneur. Il vise à viabiliser son projet d’entreprise, à l’accompagner dans ses démarches, à faciliter sa relation avec le banquier tout en l’armant au mieux pour obtenir des financements.

  • une prime de 2 000 € au démarrage

Cette aide au démarrage de l’entreprise vient renforcer les apports personnels, faisant ainsi effet de levier sur les autres financements.

Ce dispositif est destiné aux créateurs d’entreprise de moins de 26 ans en situation de précarité au regard de l’emploi dotés de ressources limitées et présentant un plan de financement inférieur à 50 000 € (hors reprise de fonds de commerce).

SIEGE AUVERGNE

Parc Technologique La Pardieu – 21 allée Evariste Galois – 63170 AUBIERE – Tél. : 04 73 34 22 63 – Fax : 04 73 34 20 83 E-mail : contact@auvergneactive.net – www.auvergneactive.net – Association Loi 1901 – APE 9499Z – SIRET 432 271 492 000 71

La Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin soutient Cap’ Jeunes et remet un chèque de 50 000 € !

Dans le cadre de son engagement auprès de France Active et des acteurs en faveur de l’insertion sociale et de la lutte contre les exclusions, la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin (CEPAL) soutient le programme Cap’ Jeunes.

Banque des professionnels avec plus de 12 000 clients professionnels, la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin propose aussi des solutions aux publics en fragilité financière en encourageant l’insertion bancaire de porteurs de projet. A ce titre, la banque régionale a mis en place le dispositif Parcours Confiance en 2012, en partenariat avec Auvergne Active et Limousin Actif, dans l’objectif commun d’insérer les populations éloignées des circuits bancaires à travers l’octroi de microcrédit professionnel notamment pour les jeunes.

Les missions communes et les valeurs partagées par le réseau France Active et la CEPAL conduisent naturellement à une collaboration entre ces deux structures afin de favoriser l’intégration sociale par l’activité économique et la création d’emploi.

C’est pourquoi, en 2014, la CEPAL appuie Auvergne Active et Limousin Actif à hauteur de 50 000 €, soit le soutient de 72 jeunes !

Cap’ Jeunes 2013 en Auvergne, c’est :

46 projets expertisés
41 entreprises financées
854,5 K€ de concours bancaires mobilisés
62 emplois créés



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !