webleads-tracker

Numérique, Informatique & Télécom

Clermont-Fd, conférence évènement : Défis du tout numérique pour les entreprises et les organisations

Clermont-Fd, conférence évènement : Défis du tout numérique pour les entreprises et les organisations

Lundi 2 mai à 18h00, le grand amphithéâtre de l’ESC Clermont accueille une conférence du Recteur Jean Marie Monteil, Président du Conseil de développement du Grand Clermont, chargé par le Premier Ministre d’une mission interministérielle sur le numérique et ancien directeur général de l’enseignement supérieur, sur le thème : Enjeux et défis du tout numérique pour les entreprises et les organisations.
Cette conférence sera suivie d’une table ronde sur le thème de la digitalisation des entreprises, des administrations et plus largement des organisations, quels que soient leur nature et leur secteur d’intervention. Le Journal de l’éco est partenaire de cette soirée.


 

Le numérique n’apporte pas seulement des transformations techniques, c’est toute l’organisation du travail qui sont remis en question.
Ainsi, du point de vue de l’emploi, le problème posé par la transformation numérique de l’économie et de la société est double.

Alors que des études convergentes permettent d’établir que plus de 40% des emplois seront touchés par l’automatisation, en particulier dans les professions intermédiaires, la connaissance de la portée de ces transformations et l’adaptation concomitante des formations qui y préparent, s’impose dès aujourd’hui.

Avec le développement du numérique dans l’ensemble des secteurs d’activité, des emplois nouveaux seront effectivement créés, emplois dont on ne connaît aujourd’hui précisément ni la nature ni les caractéristiques, il est, dès lors, essentiel d’adapter les formations professionnelles afin qu’elles puissent préparer à l’acquisition des compétences nouvelles qui seront sollicitées dans le cadre de ces emplois.

En effet, dans toutes les organisations, la tendance du monde professionnel vers le 4.0 va conduire à la réévaluation et à la promotion de compétences que l’on peut qualifier de compétences d’interactions dans le cadre d’une conception plus collective, plus collaborative, mobilisant des « intelligences multiples ».

Dès lors, les capacités à poser un problème dans le but de le résoudre ne peuvent plus être strictement d’ordre technique mais doivent associer les compétences à la gestion des interactions entre opérateurs humains, entre opérateurs humains et machines connectées

Cela suppose de développer une capacité générale nouvelle à la gestion des relations entre acteurs et des relations hommes /machines.
Cela nécessite d’acquérir des connaissances et des compétences assurant de nouvelles compétences organisationnelles et relationnelles mobilisables dans un univers professionnel en totale rupture par rapport à ce que nous connaissons.

Jean Marie Monteil abordera l’ensemble de ces données et leurs incidences en matière de formation et d’évolution professionnelle lors de sa conférence à partir de 18h00.

Un table ronde complètera cette soirée en présence d’Hugues Arnaud Mayer, ancien Vice Président nationale du Medef en charge de l’innovation, Laurent Caredda, Président d’Almerys, Jean-Jacques Dijoux, Directeur Général de l’AGEFA PME et Alain Séré, inspecteur général de l’éducation nationale et spécialiste des sciences de l’information.

Frédéric Coureau, président du journal de l’éco animera cette table ronde.

 

Conférence est table ronde à partir de 18 heures (Ouverture au public à partir de 17h45) À l’école supérieure de commerce de Clermont-Ferrand, boulevard Trudaine.

Capture d’écran 2016-04-21 à 18.52.37

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !