webleads-tracker

Tendances Éco

Club Hôtelier Clermontois | Bilan 2021 et préparation pour 2022

Club Hôtelier Clermontois | Bilan 2021 et préparation pour 2022

Le 19 novembre a eu lieu l’assemblé générale du Club Hôtelier Clermontois au Novotel le Brezet Clermont-Ferrand. L’occasion pour les 52 adhérents de faire un bilan sur l’année 2021 et en profiter pour parler des prochaines saisons à venir. 


Un bilan estival positif 

Avec la réouverture des restaurants à partir de juin 2021 en 3 étapes, les hôteliers avaient des craintes concernant la saison estivale. Malgré tout, cette saison a été dense et les hôteliers l’ont confirmé à travers un sondage. En effet, 90% d’entre eux ont connu un fort succès avec une moyenne de 76% de chambres occupées. 

A noter que les clients étaient en grande majorité français, les étrangers étant moins enclins à voyager en France, et les français moins enclins à partir à l’étranger. Ce taux d’occupation aussi haut a été permis grâce à la nouvelle tendance des réservations dernières minutes dites « last minute ». A l’inverse, on note une baisse des diminutions anticipées. La rentrée de septembre a été tout aussi dense avec le tourisme d’affaires, les clients corporate, les congrès, etc…. .

Le maintien du sommet de l’Elevage a été un vrai soulagement étant donné que en 2020, l’événement avait été annulé en raison de la crise de la Covid. Pour attirer les clients, les hôtels ont proposé une offre long séjour. Sur cette période 60% des hôtels ont affiché complet !  A noter que les congrès et autres manifestations représentent 60% de l’activité des hôtels. 

 

Une saison mouvementée 

L’un des premiers problèmes que les hôteliers restaurateurs ont subis est la pénurie de personnel. Les hôteliers clermontois ont embauché 159 saisonniers et se plaignent de la difficulté à trouver du personnel qualifié, motivé, autonome et ayant un moyen de locomotion.

Une première dans ce secteur : certains hôteliers ont fermé des chambres et même des étages ou encore fermé le restaurant certains jours, faute d’employés. Les hôteliers ont dû changer leur manière de recrutement en mettant les offres d’emploi sur les réseaux sociaux et en s’adaptant aux candidats.

Les collaborateurs ont eux aussi des nouvelles attentes en matière salariale. Ils souhaitent ne plus travailler en coupure notamment dans le secteur de la restauration. Ils souhaitent moins de prise de poste le soir et avoir davantage de repos en week-end.

En plus d’avoir une pénurie de main-d’œuvre, les hôtels ont dû faire face à des difficultés vis-à-vis des fournisseurs qui ont rencontré des problèmes de production et de livraison. Ces derniers ont les mêmes difficultés à trouver du personnel qualifié et motivé.

La Covid 19 étant toujours présente, les hôteliers sont toujours tenus de respecter les mesures de contrôle. Elles sont bien sûr présentes pour prévenir un risque de contamination, mais c’est désormais l’accueil qui est pénalisé à cause du pass sanitaire qui demeure une complication à gérer pour les entreprises.

Quelle politique pour 2022 ?

Cette année, le Club Hôtelier Clermontois a travaillé sur la mise en place d’un onglet sur son site internet. L’objectif est de référencer les salles à disposition pour faciliter le marché du séminaire/évènementiel.  Une campagne de recrutement à l’aide de flash code, job dating a été lancé pour soutenir les hôteliers à la recherche de personnel.

L’année 2022 s’annonce pleine de surprises. Le premier point que souhaite travailler l’association est l’emploi. Toujours dans la continuité du travail réalise en 2021, une campagne de communication sur l’attractivité des emplois et sur les offres d’emploi pour toucher des nouveaux publics et pourquoi pas, susciter des vocations, sera mise en place. Une aide sera apportée pour les hôteliers adhérents dans les démarches de recrutement en utilisant des nouveaux outils web, des ateliers de formation et de recrutement seront proposés.

Le second point que souhaite développer l’association est de renforcer l’attractivité touristique sur notre territoire.  Dans un premier temps, Club Hôtelier Clermontois doit renouveler les partenariats des sites touristiques avec le MICE (Meeting, Incentives, Conferencing, Exhibitions). Pour attirer de nouvelles cibles, un week-end influenceur et une campagne d’affiches seront réalisés en 2022.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !