webleads-tracker

Commerce

Commerce équitable | Un bilan positif de l’année 2020

Commerce équitable | Un bilan positif de l’année 2020

A l’occasion de la Quinzaine du commerce équitable, qui se déroule du 8 au 23 mai, Commerce Équitable France dévoile les résultats de son observatoire et relaie les propositions du secteur pour accélérer le développement des entreprises porteuses de justice sociale et de transition écologique.


En 2020, le marché du commerce équitable a poursuivi sa progression avec une croissance exceptionnelle de 12%. La crise sanitaire et économique mondiale n’a en aucun cas freiné la montée en puissance des modes de consommation équitables.

Les succès de 2020 expliqué

En 2020, les Français ont consommé 12% de plus de produits équitables que l’année précédente avec des achats qui totalisent 1,83 milliard d’euros. Le succès du commerce équitable français n’est donc plus à prouver. Pour répondre à cette demande, les produits équitables “origine France” ont également augmenté de 21,6%. En 3 ans, les filières françaises de commerce équitable ont plus que doublé pour atteindre 645 millions d’euros.

Le succès des produits à la fois équitables et bios continue, lui aussi, de se confirmer : 90% des produits équitables « filière internationales » ont également le label bio et 59% des produits équitable « origine France » sont bio, contre 47% en 2018.

Dernière bonne nouvelle, l’investissement des grandes et des moyennes surfaces dans le commerce équitable. La distribution des produits de commerce équitable s’effectue à 54 % en Grandes et Moyennes Surfaces pour les filières internationales. Pour les filières françaises, la progression est particulièrement significative et le poids de la distribution en GMS passe de 14% en 2018 à 29 % en 2020.

Les raisons d’un tel succès

Les consommateurs semblent être de plus en plus conscients des impacts de leur consommation sur leur environnement. En consommant des produits issus d’un commerce équitable, les français témoignent également de l’importance qu’ils accordent à la juste rémunération des producteurs. Ils sont à la recherche de modes de consommation plus respectueux.

Pour les producteurs, la garantie de prix stables et rémunérateurs qui permettent de vivre dignement, constitue un environnement propice aux investissements dans la transition écologique : le commerce équitable se révèle être un accélérateur de conversions vers l’agriculture biologique.

Les 3 propositions des acteurs du commerce équitable

La bonne santé du commerce équitable en 2020 n’est pas suffisante pour que les changements demandés par le collectif soient opérés. Commerce Equitable France a donc « identifié 3 leviers clés » et « demande un engagement des pouvoirs publics pour transformer les règles du jeu. »

Le collectif veut tout d’abord renforcer l’information et la sensibilisation des consommateurs sur le commerce équitable et les enjeux environnementaux et sociétaux de leur mode de consommation. Commerce Équitable France également souhaite que l’accès aux produits issus d’un commerce équitable soit facilité aux consommateurs les plus modestes.

Selon Julie Stoll, déléguée générale de Commerce Equitable France, “Pour changer d’échelle, il faut rendre les produits à externalités positives plus accessibles pour tous les consommateurs ! ”. Commerce Equitable France propose enfin la mise en place d’un bonus fiscal pour les entreprises qui s’engagent.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !