webleads-tracker

Commerce

Commerces | Bilan de la situation pour les salons de coiffure et de beauté

Commerces | Bilan de la situation pour les salons de coiffure et de beauté

L’étude réalisée par Kiute, le leader français de la réservation en ligne de prestations de beauté, répond aux questions que se posent salons de coiffure et instituts de beauté en cette période de crise sanitaire. L’analyse des réponses du sondage auprès de ses 10 000 salons et instituts partenaires permet de dresser un état des lieux de l’impact de ce second confinement et d’apporter un éclairage sur la façon dont les professionnels s’organisent pour leur réouverture. 


Une nouvelle fois en première ligne avec ce second confinement, la quasi-totalité des professionnels du secteur estiment qu’ils ne rattraperont jamais le retard de chiffre d’affaires pris à cause de la fermeture des salons en octobre et novembre. Et ce malgré, les efforts déployés durant le reconfinement pour maintenir une activité : 73% des salons ont mis en place le click & collect ou la vente de chèque cadeau pendant le mois de novembre.

Une perspective néanmoins positive pour leur réouverture, puisque 32% des salons pensent afficher complet pendant 5 jours à la réouverture et 22% estiment pouvoir remplir leur planning de rendez-vous pendant plus de 15 jours. Pour 71% des salons, le mois de décembre représente environ 20% de leur chiffre d’affaires annuel.

Comme pour leur réouverture au mois de mai, 78% des professionnels du secteur estiment qu’ils devront toutefois amplifier leurs horaires à la réouverture afin de pouvoir compenser les semaines de fermeture et répondre à l’ensemble des demandes clients. Contrairement au premier confinement, où la mise en place des normes sanitaires avait entraîné une augmentation des tarifs (entre 1€ et 4€) pour 72% des salons interrogés, à la veille de ce deuxième déconfinement, 83% des salons affirment qu’ils n’appliqueront pas d’augmentation.

Si le protocole existant était déjà respecté en salon bien que très contraignant, les professionnels du secteur sont 77% à se dire prêts à renforcer le protocole sanitaire au sein de leur établissement pour rouvrir plus vite et pouvoir se concentrer sur l’accueil des clients.

Concernant les systèmes de réservation en ligne, devenus une nécessité pour maîtriser l’afflux de clients tout en respectant les nouvelles règles de sécurité, 85% des salons et instituts affirment qu’ils vont les utiliser à la réouverture des salons, soit une augmentation de plus de 28% de taux d’utilisation chez les professionnels de la coiffure et de la beauté.
Une tendance en hausse qui se confirme également du côté des consommateurs, puisque 92% des clients sondés comptent réserver leur coiffeur en ligne.

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !