webleads-tracker

Institutions

CPME 63 : une AG sous le signe de l’optimisme

CPME 63 : une AG sous le signe de l’optimisme

Le 29 mars dernier lors de son assemblée générale, la CPME du Puy-de-Dôme a annoncé, devant un parterre bondé de dirigeants de PME, la composition de son nouveau bureau. Une occasion donnée pour présenter la dernière note de conjoncture dont les chiffres 2017 et 2018 révèlent une reprise économique installée.


Un bureau fraîchement élu

Lors de son assemblée générale, le Conseil d’administration de la CPME du Puy-de-Dôme a élu les nouveaux membres qui composent son bureau.

1er vice-président : Jean-Philippe PAILLON « COTEGOS »
Vice-président Industrie : Hervé LHOTE « UNIFRAX »
Vice-président Commerce : Francis CHARBONNEL « SNOW PERFORMANCE »
Vice-Président Services : Gilles CHARBONNEL « ALTAÏS INGENIERIE »
Vice-président Artisanat : François CERDENO « FC CARROSSERRIE »
Trésorière : Valérie MONIER « BLIZZ »
Trésorier adjoint : Patrick DAMARY « KART ESCALE »
Secrétaire : François BIGOT « HOTEL LE CHARLET »
Secrétaire adjointe : Nicole BARBIN

 

Paroles d’entrepreneurs

Le vote du nouveau bureau de la CPME 63 a laissé place à des témoignages d’entrepreneurs. A la question “Que doit-on modifier pour accentuer le business ?“, Vincent André, co-fondateur de Picture Organic Clothing, lance “la paperasse qui nous fait perdre du temps !“. Une réponse applaudie par une centaine de chefs d’entreprises présents.

Pour d’autres, la question de l’apprentissage et de la formation a été posée sur la table. “Le décalage entre la demande de compétences et le chômage qui s’accrut est incompréhensible.“, s’interroge Jean-Yves Berthon, président de Greentech. David Paulin, repreneur du garage familial Citroën à Lempdes, renchérit : “Il faut aller dire à nos jeunes quelles sont les filières pourvoyeuses d’emplois, et valoriser l’apprentissage. Nous manquons cruellement de main d’œuvre.

De gauche à droite : Vincent André, Jean-Yves Berthon, David Paulin et Marc-Alexis Roquejoffre

Une relation école/entreprise que la CPME anime en organisant des témoignages, simulations d’entretiens, visites d’entreprises locales ou des interventions de dirigeants dans les classes. Objectifs : présenter concrètement les métiers d’avenir et susciter chez les jeunes des vocations.

 

Conjoncture éco : un vent d’optimisme

Il souffle un vent d’optimisme sur toute la France notamment sur la région Auvergne-Rhône-Alpes. Pour preuve, la note de conjoncture économique, présentée par la Banque de France lors de l’assemblée générale, révèle des chiffres prometteurs. “2017 est incontestablement une bonne année avec une croissance en France de +2%, un niveau jamais atteint depuis 2011. En 2017, ce sont 270 000  emplois créés dans un contexte favorable à la croissance et une inflation largement maîtrisée.“, confirme avec enthousiasme l’intervenant.

Parmi les autres régions, Auvergne-Rhône-Alpes tire son épingle du jeu et affiche les meilleurs résultats 2017 et ce, dans bien des secteurs. A l’exemple, de l’industrie qui voit évolué son chiffre d’affaires de +5,1%, des services marchands (+5,7%) et du BTP (+4,5%). Une conjoncture qui favorise le recul des impayés et assure la baisse des défaillances d’entreprises (-8% en 2017 sur le Puy-de-Dôme).

Les estimations 2018 annoncent également une “bonne” année. L’enquête de la Banque de France prévoit une augmentation de 4,3% du CA dans le secteur industriel (+4,6% pour les activités export), de 5,7% pour les SM et de 3% pour le BTP qui repart à la hausse après quelques années difficiles.

Catty Boirie



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !