webleads-tracker

Société

Crise sanitaire | La CPME appelle à ne pas banaliser le confinement

Crise sanitaire | La CPME appelle à ne pas banaliser le confinement

A l’occasion de la campagne de vaccination lancée le 27 décembre dernier, le Ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé ne pas exclure l’hypothèse d’un troisième confinement dans le cas où la situation sanitaire viendrait à s’aggraver.


Face à cette annonce décourageante, la CPME nationale a appelé à ne pas banaliser ces mesures de confinement déjà envisagées et mises en œuvre à deux reprises en 2020. La CPME a affirmé que ces mesures, mettant en péril de nombreux commerces notamment dans les secteurs de la restauration ou de la culture, doit être une dernière extrémité visant à mettre fin à une situation devenue incontrôlable et non pas simplement une hypothèse parmi tant d’autres.

« Se laisser bercer d’illusions par ceux qui s’abritent derrière les chiffres trompeurs d’un nombre de liquidations en baisse par rapport à l’année dernière, serait une grave erreur. Un grand nombre d’entreprises vivent actuellement sous perfusion. Leur taux d’endettement a explosé et cela ne sera pas sans effet, qu’on le veuille ou non. », a déclaré la CPME dans un communiqué.

Par ailleurs, la CPME a ajouté que le système de protection sociale du pays se trouve dans une situation alarmante et qu’une solution, à savoir une croissance forte de l’économie du pays, doit être rapidement apportée afin de rétablir son financement.

Dans ce cadre, la CPME a affirmé que ces solutions pour rétablir l’ordre au sein du système français ne seraient pas possibles avec « une économie en stop and go », qui favorise davantage l’épargne de précaution que l’investissement.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !