webleads-tracker

Artisanat

Culture | Restauration de l’hôtel de Lacroix-Laval

Culture | Restauration de l’hôtel de Lacroix-Laval

Dans le cadre de la renaissance du musée des Tissus de Lyon, le projet de l’architecte Rudy Ricciotti engage la construction d’un grand musée du XXIe siècle. La Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’agence archipat, les Ateliers Perrault ainsi que d’autres entreprises œuvrent pour ce sauvetage patrimonial en débutant par un chantier de restauration de l’hôtel de Lacroix-Laval.


« Lancé dans la période où l’ensemble des lieux culturels étaient fermés, il permettra de faire enfin du musée des Tissus et des Arts décoratifs un des hauts lieux du patrimoine français. »Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

La restauration d’une perle architecturale

Aujourd’hui, le musée des Tissus accueille une collection textile unique au monde, de l’Antiquité à nos jours et de tous les continents, attirant des visiteurs du monde entier. Menacé de disparition, le musée a été transmis à la Région par son propriétaire historique, la CCI Lyon Métropole-Saint-Etienne-Roanne.

Le chantier de restauration de l’hôtel de Lacroix-Laval est la première phase d’un projet de très grande ampleur. Cet ensemble architectural exceptionnel est en cours de restauration par l’agence archipat, en lien avec la conservation régionale des monuments historiques de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC).

 

Dans le cadre du projet de renaissance du musée, les clés de l’hôtel particulier ont été remises par la Chambre de Commerce le 14 janvier 2019 à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, propriétaire depuis le 24 octobre 2018. Une analyse historique précise du site a permis de commencer les travaux de rénovation dans un esprit XVIIIe en 2021.

« Conserver tous les éléments patrimoniaux des édifices et du site qui font le caractère et l’intérêt du lieu. », déclare Nathalie D’Artigues, architecte du patrimoine.

Un chantier soucieux des enjeux environnementaux

Dans une démarche de développement durable, les matériaux et mobiliers sont choisis dans un souci d’empreinte carbone la plus faible possible afin d’être réemployés ou recyclés. La démarche de réutilisation et les filières d’approvisionnement local sont privilégiées.

L’hôtel Lacroix-Laval est intégré au projet de restauration global porté par l’agence Ricciotti.

« Les travaux actuels se concentrent sur la restauration de l’enveloppe de l’hôtel de Lacroix-Laval : façades, menuiseries et couvertures.  Un travail d’orfèvrerie est aujourd’hui mené avec les entreprises et l‘équipe archipat pour restituer aux lyonnais la richesse de leur héritage », affirme Magali Perrin, architecte du patrimoine, associée de l’agence archipat.

Un grand chantier des collections

Le chantier des collections comprend le chantier des collections des arts décoratifs, le chantier des textiles et le chantier sur les collections du centre de documentation et de la bibliothèque patrimoniale. Pendant la durée des travaux de rénovations des bâtiments, les œuvres ont été déménagées, inventoriées et sont protégées dans une réserve externalisée. Les travaux se tourneront ensuite vers l’intérieur de l’hôtel.

La seconde phase du projet débutera début 2023 et concernera la construction de nouveaux espaces reliant l’hôtel de Villeroy à celui de Lacroix-Laval et la rénovation de l’hôtel de Villeroy. La livraison des bâtiments se fera courant 2026.

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !