webleads-tracker

A la Une

Débat | Un échange entre candidats, sous le signe de l’humilité

Débat | Un échange entre candidats, sous le signe de l’humilité

Lundi, la Cpme et le Medef organisaient le débat de l’entre deux tours des Régionales. Les premiers des listes « Puy-de-Dôme » présentes au second tour avaient tous et toutes été invitées.


Seuls Léa Desprat et Brice Bernard, représentants respectifs des listes LR/UDI et RN avaient répondu favorablement à l’invitation des organisations patronales. La rencontre était présidée par les responsables locaux, du Medef, Claude Vincent et de la Cpme, Jean-Philippe Paillon.

Animés par Marc-Alexis Roquejoffre, rédacteur en chef du Journal de l’éco, les échanges ont été constructifs, cordiaux, respectueux des idées de chacun. Les questions de sécurité ou de contexte national furent « volontairement » évacuées au bénéfice d’un zoom économique sur les territoires « Auvergne et Puy-de-Dôme ».

Développement de la filière hydrogène, investissement en faveur du rail et des dessertes ferroviaires, soutien des entreprises dans une logique de « donnant / donnant ou de conseils / stratégie » (avec des divergences d’opinion politique entre les deux têtes de liste), formations des salariés étaient au cœur des échanges.

La rencontre était organisée avec la volonté d’une véritable prise de parole des chefs d’entreprise venus sur place. Ce temps réservait même la surprise d’une question extrêmement technique et pour autant fondée. Les candidats ne purent répondre, préférant l’humilité du silence que l’habituelle fanfaronnade de certains de leurs pairs, trop habitués aux strapontins médiatiques.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !