webleads-tracker

Tendances Éco

Déconfinement | Éviter une troisième vague

Déconfinement | Éviter une troisième vague

Le Président Macron s’est à nouveau adressé à la nation hier par une allocution radio télévisée. Si les cas d’hospitalisations en réanimation, liés à la Covid sont en baisse, il convient a dit Emmanuel Macron de “rester vigilant et prudent”. Un déconfinement partiel s’amorce.


Dès le 28 novembre au matin :
Les promenades et activités physiques en extérieur seront accordes pour 3 heures dans un rayon de 20 km autour du domicile. Mais les attestations demeurent de rigueur. Les activités extra-scolaires seront à nouveau autorisées. Les offices religieux seront à nouveau permis dans la limite de 30 personnes et les commerces pourront rouvrir jusqu’à 21 heures.

Réouverture des commerces et services à domiciles jusqu’à 21h.

Emmanuel Macron, demande aux Français de “continuer à travailler chez eux, lorsque cela est possible et à renoncer aux déplacements non nécessaires”.


A partir du 15 décembre :

Le confinement pourra être levé. “Nous pourrons nous déplacer sans autorisation y compris entre régions, passer Noël en famille”, a déclaré Emmanuel Macron. Les activités extra-scolaires en intérieur reprendront, les cinémas, théâtres, salles de spectacle pourront rouvrir.

Les mesures économiques demeurent, comme les aides aux salariés à travers le chômage partiel, les reports de charges sociales. Néanmoins, le Président n’a rien annoncé concernant le soutien en direct aux dirigeants dont les entreprises n’ont plus d’activité par empêchement de commerce, qui souvent n’ont aucun revenu, car ils ne sont pas salariés de leur entreprise.

Le chef de l’Etat a prévenu “Il ne s’agira pas de vacances de Noël comme les autres […] il faudra au maximum limiter les déplacement inutiles”. Emmanuel Macron a annoncé un couvre-feu de 21h à 7h, mais prévoit “des exceptions” pour circuler librement les soirs des 24 et 31 décembre, sans “rassemblements sur la voie publique”.

Normalement à partir du 20 janvier :
Si le nombre de contaminations demeure en-dessous de 5 000 cas par jour, les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir, le couvre-feu pourra être décalé, les cours en présentiel reprendront dans les lycées, puis 15 jours plus tard dans les universités.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !