webleads-tracker

Société

Déconfinement | Le gouvernement maintient son calendrier

Déconfinement | Le gouvernement maintient son calendrier
Pour voir les sourires… c’est l’étape d’après…

Malgré une situation hospitalière toujours tendue et un taux d’incidence élevé, l’exécutif suit le calendrier fixé par le Président lors de son allocution du mercredi 31 mars, et lèvera progressivement les restrictions à partir du lundi 3 mai en commençant par supprimer la règle des 10 km. Pour permettre ces allégements, l’exécutif mise sur une baisse des contaminations et une accélération de la vaccination.


Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a confirmé que les restrictions de déplacement, à plus de 10 kilomètres et inter-régionaux, seront bien levées à partir du 3 mai. Il ne devrait donc plus y avoir d’attestation de sortie début mai. En revanche, le couvre-feu sera maintenu pour l’instant et décalé progressivement par la suite.

Comme prévu, les crèches, les écoles maternelles et primaires rouvriront ce lundi 26 avril avec un protocole sanitaire strict : au premier cas détecté, toute la classe devra être fermée. La rentrée en présentiel dans les établissements du secondaire se fera la semaine suivante, le 3 mai. Hier soir, le Premier Ministre, Jean Castex, accompagné d’Olivier Véran et de Jean-Michel Blanquer, a tenu une conférence de presse sur les écoles, la vaccination et les contrôles aux frontières.

Les terrasses de « certains restaurants » et « certains lieux de culture » pourront également rouvrir « à partir de la mi-mai », a également confirmé Jean Castex. La question est de savoir si la réouverture se fera avant ou après le week-end de l’ascension. Concernant la réouverture des commerces dits non-essentiels, l’exécutif envisagerait également une réouverture à la mi-mai. Des jauges réduites, avec un seuil plancher à 35%, seront mises en place et pourraient varier en fonction des territoires et du niveau de circulation du virus. Le calendrier des prochaines étapes d’ouverture (salles de sports, boîtes de nuit, festivals, etc…) reste encore à préciser.

Le gouvernement pourrait aussi choisir d’appliquer la même stratégie que pour la mise en place de restrictions il y a plusieurs semaines, c’est-à-dire un déconfinement territorialisé. Dans une interview au Télégramme publiée ce mardi, le Ministre de la Santé, Olivier Véran s’est dit « ouvert à l’idée d’une approche territoire par territoire dans la levée des mesures de freinage ».

Si cette option est retenue, alors certaines régions pourraient retrouver une vie normale plus rapidement que d’autres compte tenu de leur taux d’incidence faible : « Lorsqu’on envisage de lever un certain nombre de contraintes, il faut regarder la situation épidémique dans chaque territoire, la situation hospitalière et, de façon générale, le niveau de saturation des hôpitaux en France », ajoute le Ministre.

Le Président, Emmanuel Macron, devrait prendre la parole d’ici la fin du mois afin d’indiquer la marche à suivre pour ce troisième déconfinement.

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !