webleads-tracker

Institutions

Des agences de développement durable dans les lycées

Des agences de développement durable dans les lycées

Des agences de développement durable (ADD) devraient fleurir dans 26 lycées d’Auvergne-Rhône-Alpes. Un dispositif lancé par la Région dans le but de sensibiliser les ados sur le développement durable et de les pousser à trouver par eux-mêmes des solutions aux problématiques rencontrées sur leur territoire. De nouvelles idées sur lesquelles la Région compte capitaliser en vue de mettre en place concrètement les actions préconisées.


Un terrain d’expérimentation

Gestion des déchets, biodiversité, eau, mobilité douce, consommation énergétique… Les lycéens des 26 établissements sélectionnés par la Région (sur les 50 dossiers reçus) vont pouvoir travailler concrètement sur des thématiques liées au développement durable. “Au sein de ces agences, les élèves, accompagnés de leurs encadrants, agiront comme de vrais professionnels.”, précise-t-on à la Région.

Après avoir déterminé une problématique, soumise à la Région, ils devront, tout au long de leur travail, trouver des solutions. Pour ceci, ils pourront s’appuyer sur une mobilisation forte de la Région et de ses différents services concernés. Les élèves auront, ainsi, accès aux différents flux de données (consommations, fluides, volumes de gaspillage, etc…) relatif à leur lycée et son environnement, afin de mener différentes expérimentations, conduisant à la réalisation de leur audit et l’élaboration de solutions.”

Pour les jeunes au bénéfice de la Région

Les lycées et leur ADD ont moins d’un an pour présenter leur audit, leurs préconisations et leurs solutions. A l’issue en mai 2019, la Région pourra verser une subvention allant jusqu’à 15 000€ par agence en vue de déployer les actions nécessaires à la mise en œuvre de la solution retenue.

Avec les agences de développement durable, la Région accompagne les lycées dans leurs démarches en faveur de l’environnement. Cet appel à projet permet aux lycéens de travailler avec leurs enseignants sur des objectifs opérationnels. Ces agences ont une double valeur ajoutée, participer à la prise de conscience des enjeux environnementaux par les jeunes et les rapprocher, petit à petit, du monde professionnel.Béatrice Berthoux, vice-présidente déléguée aux Lycées à la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Les lycées lauréats et leurs thématiques de travail* :

Dans le Rhône

Lycée Louis Aragon : énergie, climat et réduction des déchets ;
Lycée Champagnat : énergie et climat ;
Lycée La Mache  : énergie, climat, économie d’eau, réduction et gestion des déchets, biodiversité et mobilité
Lycée André Cuzin : économie d’eau et utilisation de l’eau pluviale ;
MFR Charentay : énergie, économie d’eau, réduction et gestion des déchets et biodiversité ;
Lycée Bel Air  : biodiversité

 

Dans la Loire :

Lycée Hyppolite Carnot : énergie, climat et économie d’eau ;
Cité scolaire Jacob Holtzer : énergie climat, réduction et gestion des déchets, biodiversité et mobilité autour des vélos électriques et véhicules partagés

 

Dans l’Ain

Lycée agricole les Sardières  : diagnostic thermique du bâtiment, réduction et gestion des déchets, économie d’eau ;
Lycée international de Ferney Voltaire : énergie, climat, déchets et mobilité ;
Lycée de la Côtière : énergie, climat, réduction et gestion des déchets

 

Dans l’Isère

Lycée du Grésivaudan  : énergie, climat, économie d’eau, biodiversité et mobilité ;
Lycée Jacques Prévert : énergie, climat, économie d’eau, réduction et gestion des déchets, biodiversité et mobilité ;
EREA de Claix : économie d’eau

 

Dans la Drôme

Lycée Gustave Jaume  : énergie, économie d’eau, réduction et gestion des déchets et biodiversité ;
CEFA de Montélimar : énergie, climat, économie d’eau, réduction et gestion des déchets, biodiversité et mobilité

 

En Haute-Savoie

Lycée Professionnel du Chablais : énergie, climat, économie d’eau, réduction des déchets, biodiversité et mobilité

 

Dans le Puy-de-Dôme

Lycée René Descartes : énergie, climat, économie d’eau, gestion des déchets et biodiversité ;
Lycée Murat  : économie d’eau ;
EREA de Lattres de Tassigny : énergie, climat, économie d’eau, gestion des déchets et biodiversité ;
Lycée Professionnel Amédée Gasquet : biodiversité et énergie.
Lycée Professionnel Germain Tillion : énergie, climat et biodiversité

 

Dans l’Allier

Lycée Théodore de Banville : réduction, gestion des déchets et biodiversité ;
LPO Jean Monnet : énergie, climat, économie d’eau, gestion des déchets et biodiversité

 

Dans le Cantal et la Haute-Loire

Lycée Joseph Constant (Cantal) : énergie et climat ;
Lycée Professionnel Notre-Dame-du-Château (Haute-Loire) : énergie, climat, réduction et gestion des déchets

 

* : les thématiques sont susceptibles de changer au cours de l’étude.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !