webleads-tracker

Institutions

Des dispositifs d’aides aux entreprises simplifiés

Des dispositifs d’aides aux entreprises simplifiés

60 milliards d’euros par an, c’est ce que coûte la complexité administrative aux entreprises françaises selon l’OCDE. La Région Auvergne-Rhône-Alpes a souhaité repenser ses dispositifs d’intervention, en limiter le nombre (passer de 34 à 4 programmes) et définir de nouvelles priorités d’accompagnement.


Start-up, TPE, PME et ETI pourront être aidées à chaque stade de leur développement : création-reprise, développement-transformation et transmission. Des 34 dispositifs de soutien aux entreprises déjà mis en place, la Région souhaite passer à 4 programmes « Ambition » pour plus de clarté.

Le soutien aux entreprises est, en effet, le fer de lance de la nouvelle politique régionale. Cette ambition économique, caractérisée par la simplification des dispositifs d’aides aux entreprises, répond à trois objectifs : visibilité, lisibilité et fluidité.

La Région proposera aux entreprises un panel de solutions d’accompagnement et de financement à travers trois produits :

  • Subvention

Afin d’avoir un effet de levier immédiat sur la réalisation de projets d’investissement avec une intervention rapide.

  • Financement

Afin de financer le développement et soutenir les leaders de demain sur le long terme.

  • Accompagnement

Afin de proposer des expertises à forte technicité et proposer des outils sur-mesure pour un suivi dans la durée.

Pour ce faire, la Région proposera de nouveaux outils et supports de communication tels qu’un « portail des aides » recensant les aides proposées, un « site économique » recensant les solutions proposées par la Région et ses partenaires, une plateforme sécurisée sur laquelle le demandeur pourra déposer son dossier dématérialisé et une présentation des outils de soutien aux entreprises de la Région.

Un premier appel à projets sera lancé courant avril pour sélectionner les meilleurs projets.

 

Maud LAURENT



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !