webleads-tracker

Information économique locale

Autres catégories primaires

Des innovations pédagogiques au service de l’Histoire

Des innovations pédagogiques au service de l’Histoire
Des coffrets pédagogiques innovants pour apprendre l’Histoire autrement

« Cin’éduc-ciné doc 63 : enquête d’archives » édite le second coffret de sa collection, consacré au résistant clermontois Camille Leclanché. Réalisé par les Archives départementales du Puy-de-Dôme, cet outil pédagogique offre une approche innovante aux enseignants et à leurs éléèves. Il s’adresse également à tous les publics intéressés par une figure marquante de la Résistance auvergnate.


Le coffret contient une clé USB qui donne accès à un webdoc interactif composé du film retraçant le parcours de Camille Leclanché. Il est accompagné d’entretiens avec Françoise Fernandez, professeure d’histoire, spécialiste de la Résistance en Auvergne, et de Sophie Leclanché, nièce de Camille.

Des fiches documentaires (Clermont en juin 1940, les Mouvements Unis de Résistance) complètent le film et ouvrent des pistes pédagogiques Chantiers de Jeunesse, STO, presse résistante locale avec un album illustré virtuel de biographies, « Figures autour de Camille ».

Apprendre, avec un coffret retraçant la vie d’un résistant
Le 2 mars 1944, dans les locaux de la police allemande à Vichy, Camille Leclanché est aperçu pour la dernière fois inanimé dans une voiture, qui reviendra deux heures plus tard, sans lui. Un stade, une stèle, un trophée de lutte portent son nom. Mais qu’est-il devenu ? Achevé́ dans une forêt près de Vichy ou disparu en déportation ?

75 ans après la Seconde Guerre mondiale, le nom de Camille Leclanché demeure inscrit dans le paysage clermontois.

Le jeune sportif clermontois a été arrêté un peu plus tôt, le 15 janvier 1944 à La Bourboule en compagnie de Raymond Labaune, un autre résistant. D’abord emprisonné à Clermont-Ferrand, il est conduit à Vichy dans les locaux du Sipo-Sd à l’Hôtel du Portugal. Malgré des repérages effectués par ses compagnons d’armes, dont son frère Edmond, il s’avéra impossible de le faire évader.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !