webleads-tracker

Clubs, syndicats, clusters et réseaux

Des marraines pour accompagner des femmes vers la création d’entreprise

Des marraines pour accompagner des femmes vers la création d’entreprise

Créer sa propre entreprise est souvent un parcours d’obstacles mais lorsque l’on est une femme, pour peu que l’on cède aux clichés et idées reçues, la tâche peut paraître incommensurable. Tout l’intérêt de la création de Réseau Relation’elles est là : les aider à franchir le pas.


Lever les freins à la création d’entreprise

Association inscrite dans le code de l’action sociale et des familles le CIDFF63 (Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles) intervient en écoute et conseil dans tous les domaines touchant la vie quotidienne : accès au droit, lutte contre les violences sexistes, soutien à la parentalité, aide à la recherche d’emploi, à la formation professionnelle, création d’entreprise, sexualité, santé.

En 40 années d’existence, le CIDFF a développé une expertise dans l’accompagnement des femmes vers l’emploi avec un taux de réussite qui laisse perplexe : 118 sur les 147 femmes accompagnées en 2015 ont trouvé une insertion professionnelle en emploi ou en formation. Parmi elles, 9 ont choisi de créer leur propre entreprise et à ce jour, 6 ont déjà démarré leur activité. Et c’est là que le réseau que souhaite créer l’Association prend tout son sens.

Martine Brunswig, présidente de l’association après avoir longtemps été aux côtés des femmes en tant que délégué départementale aux Droits des femmes, connaît bien les freins tant culturels que familiaux qui s’opposent à la création d’entreprise : manque de confiance en soi, méconnaissance des dispositifs de financement, sentiment de défiance, difficultés liées à la garde d’enfants, peu de mobilité, manque de formation et, pour certaines,  problèmes de maîtrise de la langue française.

Des freins qu’ont bien connu celles qui sont devenues chefs d’entreprises, cadres ou personnes en charge du recrutement.

Le CIDFF63 entend donc développer un réseau de marrainage à Clermont-Ferrand pour que des femmes créatrices épaulent des femmes qui s’orientent vers la création d’entreprises.

Relation’elles, un réseau de marraines

Ce que souhaite Martine Bruswick c’est créer un réseau, un « club » de femmes  auprès d’autres femmes, car rien n’est plus précieux que de les mettre en confiance en démontrant que c’est possible : « Nous avons besoin de femmes chefs d’entreprise mais aussi cadres et retraitées qui ont envie d e donner un peu de leur temps pour apporter ce petit plus » aux femmes suivies et accompagnées par le CIDFF63. « Etre marrainées permet à des femmes de faire leurs premiers pas en confiance ».

Le cadre sera celui de l’association formalisé dans une convention tripartite : marraine, filleule CIDFF63,  comportant une charte éthique e référence avec la RSE ( Responsabilité sociétale de l’Entreprise). Une formation gratuite d’une demi journée leur sera proposée ainsi q u’une rencontre avec les femmes suivies par l’association. Un premier « atelier » de rencontre aura lieu le 21 juillet de 16 à 18 heures pour un échange entre créatrices et porteuses de projets.

Le CIDFF63 propose également un « marrainage de coeur » pour aider des femmes très éloignées de l’emploi à prendre en mains leur insertion professionnelle en travaillant avec elles sur leurs problèmes ( lange écrite, motivation, perte de confiance).

Des femmes solidaires

Dans le public présent à la réunion de lancement, plusieurs marraines potentielles sont venues plébisciter la démarche :

Valérie Thomas, présidente de cocoshaker, l’incubateur collaboratif qui s’adresse à l’entrepreneuriat social, des représentantes de la finance : Crédit mutuel, Crédit agricole, la correpondante « Michelin » au CIDFF qui organise des petits déjeuners pour expliquer aux femmes la politique de recrutement de l’entreprise et qui va proposer des marraines au sein du groupe, une gestionnaire de patrimoine qui propose d’aider dans la gestion et la reprise d’entreprise, ….

Nombre de femmes ayant créé leur entreprise dans le domaine du bien être, des services aux entreprise, sont venues pour “donner un coup de main” dit l’une d’elle. “J’ai une expérience de 7 années dans le développement des services aux entreprises et j’ai été accompagnée pour créer mon activité, “explique-t-elle : “C’est un peu à mon tour de donner ; j’ai envie de donner mon énergie à celles qui veulent créer.”

Un altruisme sur lequel Martine Brunswig sait pouvoir compter pour développer le réseau

Enedis partenaire

Jean Claude HUGUENY, Directeur Territorial de ENEDIS pour le Puy-de-Dôme, affiche une « vraie volonté d’être présent, à la fois pour augmenter le nombre de femmes dans l’entreprise et favoriser l’insertion des femmes dans le cadre de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise. ». Enedis intervient dans le Contrat Urbain de Cohésion Sociale de Clermont-ferrand en soutien financier, participation à des rencontres avec des femmes pour présenter le monde de l’entreprise et les métiers d’ENEDIS, notamment celles suivies par le CIDFF63.

Partenaire de l’association depuis de nombreuses années ENEDIS et le CIDFF viennent de renouveler leur convention.

Jean Claude HUGUENY, s’y engage, il y a aura des marraines parmi les femmes cadres d’ENEDIS.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !