webleads-tracker

Immobilier

Des réhabilitations de logements par le bailleur social Dynacité

Des réhabilitations de logements par le bailleur social Dynacité
DCIM100MEDIADJI_0435.JPG

Malgré une loi de finances 2018 qui a amputé une grande partie de ses capacités financières (11 millions d’euros en 2018), le bailleur social Dynacité a annoncé une nouvelle stratégie de réhabilitation pour les départements dans lesquels il est présent (Ain, Isère, Rhône, Saône et Loire).


Sur la période 2019-2022, Dynacité souhaite poursuivre son engagement auprès de ses locataires dans le but d’améliorer leur cadre de vie.
Pour chaque mission de réhabilitation, les enjeux ne sont pas moindres : mise en sécurité des habitants, réduction de l’empreinte environnementale, entretien et maintenance du patrimoine, bien vivre ensemble, développement de l’attractivité du territoire.

Zoom sur le quartier des Verchères à Vaulx-en-Velin
La résidence Dynacité des Verchères compte 309 logements locatifs sociaux et va faire l’objet d’une réhabilitation sans précédent qui s’étalera de 2019 à 2022.
Construits entre 1975 et 1979, d’une architecture très avant-gardiste pour l’époque, ces logements proposent de vastes espaces très éclairés disposant de grandes terrasses. Ils sont occupés par une population diversifiée composée principalement de salariés, d’étudiants et de familles.

Chaque appartement sera totalement rénové.

Au programme de la rénovation : réfection de l’ensemble des pièces pour les sols, murs et plafonds, changement des équipements sanitaires dans les salles de bains et cuisines, réalisation de l’isolation thermique, mises en conformité des installations gaz et électricité, révision des menuiseries intérieures.

Quant aux radiateurs, ils seront remplacés et le réseau de chauffage sera rénové. Les alimentations eaux chaudes / froides seront, elles, remises à neuf.
Un dispositif de maîtrise d’œuvre sociale mobilité résidentielle a ainsi été créé pour permettre l’accompagnement des locataires lors de la durée du chantier.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !