webleads-tracker

Services aux entreprises

Dynamisez vos formations en entreprise avec les jeux de société sur-mesure « Second Degré »

Dynamisez vos formations en entreprise avec les jeux de société sur-mesure « Second Degré »

Depuis Septembre 2012, Alexandra GALLETY développe sur Lyon un concept original de formation par le jeu. Des jeux personnalisés, qui s’adaptent à la culture de l’entreprise, pour des formations interactives et percutantes. Elle nous présente ce nouveau mode de communication professionnelle.


Alexandra GALLETY, 36 ans, a fait l’Ecole de Commerce de Grenoble en se spécialisant dans le marketing de la grande distribution et des services. Elle rejoint le groupe Danone lors de son stage de fin d’études mais l’envie d’être indépendante se fait rapidement sentir. Fin 2006, elle quitte Danone et finit par se lancer dans l’aventure entrepreneuriale à Toulouse.
« En 2009, j’ai lancé Les Culturonautes. L’idée était d’accompagner les enfants, de 6 à 16 ans, dans la découverte et l’expérimentation de la culture avec une approche originale. Ce fut un échec, l’aventure n’aura duré que 18 mois. A l’époque, j’ai fait les erreurs classiques du jeune créateur d’entreprise. Je me suis trop isolée. Il est primordial de bien s’entourer pour se nourrir d’expériences et de conseils extérieurs. » Souhaitant partager son expérience, elle aide environ 250 demandeurs d’emploi à créer leur société, et ne résiste pas à l’envie de refonder sa propre structure.
De retour sur Lyon en 2011, Alexandra GALLETY retrouve son ami Sébastien HOVART et décide de lui apporter son aide pour développer la structure « Second Degré» qu’il avait créée en 2006.
« En l’aidant à restructurer son offre, j’ai réalisé qu’elle était en adéquation avec mes valeurs de transmission et de formation. Sébastien était plus tourné vers le milieu associatif, les musées… J’ai donc construit une offre parallèle, spécifique aux entreprises.»

Mon métier s’oriente autour de 3 axes, tous ludiques

Conception de jeux de société sur mesure pour de la formation en entreprise, animation de temps de travail collectifs via des outils ludiques et Team building sont les trois principaux services aux entreprises que propose Second Degré.

Alexandra GALLETY nous explique ce qui fait la force d’un jeu de société par rapport à un média traditionnel de formation type PowerPoint: « Notre atout c’est l’interactivité. Les participants disposent de plusieurs moyens d’action, ils ont un objectif à atteindre et des contraintes à surmonter. Une véritable stratégie de jeu se met en place avec réflexion et prises de décisions. L’interaction entre les participants peut être compétitive ou collaborative et même les plus réticents finissent par participer. Lors de l’analyse finale, on établit le lien avec la réalité de l’entreprise. Les échanges se construisent autour de l’expérience, du vécu. »
Sans catalogue et avec des créations sur-mesure, l’objectif d’Alexandra GALLETY est de parfaitement s’adapter à la culture de l’entreprise: « L’objectif de jeu est clairement défini avec le client pour être en lien direct avec la problématique rencontrée. »

Alexandra GALLETY a déjà fait ses preuves dans de grands groupes comme la Société Générale, Renault Trucks, Lucien Barrière ou Lafarge. Elle travaille sur la région Lyonnaise mais aussi sur Paris. Elle a su gagner la confiance de ses clients et se voit maintenant confier des projets plus conséquents : « Entre 2014 et 2015 je devrais doubler mon chiffre d’affaires et atteindre ainsi 70000€. » Une deuxième expérience de l’entrepreneuriat se révélant donc extrêmement positive et concluante.
Bien décidée à légitimer la place du jeu dans le secteur de la formation, la créatrice prévoit de développer la vente en ligne.

Alexandra GALLETY fait partie d’un groupe de Business Network International (réseau de chefs d’entreprise) et prévoit de rejoindre le réseau Mouves (réseau d’entrepreneurs sociaux). Elle partage régulièrement son expérience au sein de l’espace de co-working « La Cordée » à Lyon.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !