Non classé

Écologie I Vers 100% d’électricité décarbonée en France

Écologie I Vers 100% d’électricité décarbonée en France

En février 2022, Emmanuel Macron avait rappelé le cap de la France en matière énergétique: être la première grande Nation à sortir des énergies fossiles.


La France s’est donné les moyens de reprendre en main son avenir énergétique. Notre ambition, c’est la souveraineté : produire en France les énergies que nous consommons, pour ne plus dépendre des pays exportateurs d’énergie fossile. Elle  aussi mis fin à l’attribution des permis d’exploration d’hydrocarbure sur son territoire, et cessera de soutenir les projets internationaux d’exploitation d’énergie fossile dès 2023 conformément à l’engagement collectivement pris à la COP26.

 

En matière d’énergies renouvelables, le Président de la République a ainsi inauguré à Saint-Nazaire , le premier parc éolien en mer français, qui a d’ores et déjà commencé à produire de l’électricité. 10 autres parcs sont en construction, et une quarantaine seront planifiés pour que d’ici à 2050, l’éolien en mer soit la première source d’énergie renouvelable en France.

 

La loi d’accélération des énergies renouvelables, en débat au parlement, doit permettre d’aller deux fois plus vite sur les projets, et d’identifier de nouvelles zones où installer notamment des panneaux solaires : sur les friches industrielles, les abords des autoroutes ou sur le patrimoine de la SNCF. Le Chef de l’État a également relancé un investissement important dans le nucléaire et annoncé la construction de 6 nouveaux réacteurs, pour mener à bien la transition climatique, assurer l’avenir économique, et garantir la souveraineté.

 

Un plan de sobriété qui mobilise toute la Nation : lancé le 14 juillet par le Président, ce plan va permettre de faire 10% d’économies d’énergie, et mobilise tous les acteurs : l’État et l’administration, les services publics, les entreprises, les collectivités territoriales, le monde du sport : chacun à son échelle agi pour réduire ses consommations.

 

La rénovation thermique des bâtiments privés et publics continue de s’accélérer, avec 600 000 logements rénovés en 2022 grâce à MaPrimeRenov. Un diagnostic énergétique obligatoire a également été mis en place pour les bailleurs, une aide au changement des chaudières, et une interdiction d’installation de chaudières au fioul depuis 2022. Ainsi, en 2030, au moins 1 logement sur 3 en France aura été rénové, isolé, ou équipé en énergie renouvelable.

 

Le verdissement des moyens de transport est une réalité, avec 1 million de primes à la conversion versées pour le passage à un véhicule moins polluant, et 700.000 bonus octroyés pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride, qui passeront d’ailleurs de 6.000 à 7 000 € pour la moitié des bénéficiaires, les plus modestes. D’ici 2035, 100% des véhicules neufs mis en vente en France seront zéro émission et nous produirons en France 2 millions de véhicules électriques, en accompagnant la transition de toute la filière automobile.

 

Pour déployer ces mesures le plus rapidement et efficacement possible, les moyens nécessaires ont été mobilisés, avec notamment 30 milliards d’euros du plan de relance post-Covid dédié à la croissance verte. Cette dynamique continue, avec une forte augmentation des moyens consacrés aux transitions écologique et énergétique dans le budget 2023.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !