webleads-tracker

Société

Éducation | Un élargissement de la gratuité des manuels scolaires

Éducation | Un élargissement de la gratuité des manuels scolaires

A l’occasion d’un déplacement au Lycée Lumière à Lyon le 30 septembre dernier, Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône Alpes a annoncé un élargissement de la gratuité des manuels scolaires pour les lycéens à l’ensemble des livres optionnels et de spécialités.


Accompagné de Béatrice Berthoux, Vice-présidente déléguée aux Lycées, et de Marie-Camille Rey, Vice-présidente déléguée à la Jeunesse et à la Vie associative, Laurent Wauquiez a déclaré que le Pass Région sera doté de 20 euros supplémentaires pour compenser l’achat des manuels optionnels et de spécialités imposées par la réforme du Bac. Cette réforme a pour objectif de permettre aux élèves de se fournir en livres dans le réseau des librairies locales de la région.

Lors de la rentrée 2019, le dispositif avait été mis en place et concernait les lycéens en classe de Seconde et de Première de la voie générale et technologique, soit plus de 900 000 manuels fournis à 130 000 élèves. La Région avait alors consacré 41 millions d’euros à la mise en place globale des aides en faveur de la gratuité des manuels scolaires, dont 26,5 millions d’euros pour les nouveaux manuels stricto sensu.

A l’occasion de la rentrée 2020, la réforme étendue aux Terminales de la voie générale et technologique et aux Secondes et Premières de la voie professionnelle s’est traduite par l’achat et la distribution de plus de 800 000 nouveaux manuels, fournis à plus de 250 000 lycéens pour un montant total de plus de 22 millions d’euros pris en charge par la Région.

Cette distribution a été rendue possible par un travail commun avec les associations de parents d’élèves (la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves et la fédération des Parents d’Elèves de l’Enseignement Public), les librairies indépendantes d’Auvergne-Rhône-Alpes, et les lycées publics et privés du territoire.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !