webleads-tracker

Culture

Electric Palace : l’heure du bilan

Electric Palace : l’heure du bilan

Du 31 janvier au 8 février, l’Electric Palace a tenu son pari : transformer la place Gambetta en un véritable « concentré de culture » ! L’événement a réuni une centaine d’artistes et plus de 25 000 visiteurs avides de passer un moment inoubliable. Cette 5e édition a encore une fois tenu toutes ses promesses. Bilan.


Le phénomène « Electric Palace » a nécessité pas moins de quatre mois de préparation durant lesquels 25 étudiants en master 2 Management des Activités Culturelles et Audiovisuelles, et 20 bénévoles se sont mobilisés. Leur imagination et leur créativité ont séduit plus de 25 000 visiteurs venus apprécier les quelque 130 artistes en scène.

Cette cinquième édition a fait la part belle à la nouveauté. Sous le premier chapiteau place Gambetta, l’artiste Nokat – peintre Pop Art – ainsi que Fabien Saugues – fabricant de luminaires – ont exposé leurs créations. A côté du bar à thème, le grand chapiteau a accueilli, tous les soirs, des animations annoncées par Gérald, crieur public de la Croix Rousse. Durant ces neuf jours, chanteurs, musiciens, DJ, danseurs et groupes en tout genre ont défilé pour mettre le feu sur le dancefloor.

Sur le boulevard François Mitterrand, la station-service « Electrico Palacio » a accueilli son pop-up store Auvergne Nouveau Monde 100 % bougnat. Jour et nuit, les gourmands se sont adonnés aux dégustations locales, vin chaud, food trucks et autres apéromix.

A voir le succès de l’Electric Palace, la 6e édition promet elle aussi de belles découvertes…

 

[media url=”https://www.youtube.com/watch?v=YHOP1B6fWLQ” width=”570″ height=”400″]

 

[jcarousel source=”post” link=”image” size=”155×155″ limit=”20″ items=”3″ speed=”400″ margin=”10″]

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !