webleads-tracker

#Metatag

Emploi : les meilleurs moments pour postuler

Emploi : les meilleurs moments pour postuler

Le méta-moteur de recherche Joblift a étudié l’offre et la demande des emplois en France afin de définir les meilleurs moments pour décrocher un job*. L’étude révèle qu’un candidat a généralement plus de chance de trouver un emploi pendant les mois de décembre, mars et avril si l’on compare l’offre et la demande sur le marché.


1/3 des offres publiées au printemps et en été

Les tendances de 2017 révèlent que mars est le mois le plus propice à la recherche d’emploi. En effet, près de 10% des offres annuelles sont publiées au mois de mars, soit le nombre le plus important de l’année. Septembre (9,2%) et juin (8,7%) figurent en 2e et 3e position pendant lesquels les publications d’offres d’emploi sont les plus nombreuses. Ils encadrent les deux mois d’été qui affichent les taux les plus bas avec 7,6% et 6,6% respectivement pour juillet et août. Avec 7,9% des offres totales, le mois d’octobre se range aussi du côté des mois plus calmes.

La fin d’année et le printemps affichent les meilleurs rapports candidats-offres

Joblift a comparé le nombre de publications d’offres avec la demande en fonction des recherches effectuées par les candidats. Décembre ressort nettement du classement car même avec un nombre d’offres émises parmi les moins importantes (8,1%), le ratio offre/demande est de 1,24 en faveur des candidats, car la concurrence y est la plus faible. En suivant cette logique, les mois de mars (1,06) et avril (0,72) sont aussi à favoriser par les candidats pour leur recherche d’emploi.

Janvier n’est pas le mois des bonnes résolutions

Octobre semble être le mois le moins propice pour trouver un nouvel emploi avec une différence négative de 1,18 points, la demande étant plus élevée que l’offre. De plus, et contrairement à une croyance de plus en plus répandue, août n’est pas forcément le meilleur moment pour chercher un emploi puisque tout comme octobre, la demande est supérieure à l’offre (-0,92). Le mois de janvier et des bonnes résolutions déçoit également avec une différence négative de 0,77 points, les candidats étant plus actifs que les recruteurs sur cette période.

*Joblift s’est basé sur plus de 9millions d’offres publiées en 2017. Pour calculer la demande, Joblift a étudié le volume de recherche pour les offres d’emploi sur Google. Lorsque la demande dépasse l’offre, les candidats font face à plus de concurrence les uns avec les autres. Lorsque cela est inversé, les employeurs ont moins de choix et les chances de trouver un emploi sont plus grandes.

Source : Joblift


Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !