webleads-tracker

RH & Management

Encourager les lycéennes à se lancer dans les métiers du numérique

Encourager les lycéennes à se lancer dans les métiers du numérique

Les entreprises du numérique ne parviennent pas à recruter les talents nécessaires à leur développement. La Région veut créer un vivier de talents féminins. Elle a investi 10 000 € afin d’initier les lycéennes de Saint-Etienne et de Clermont-Ferrand, aux enjeux et aux métiers du numérique, avec la mise en place des ateliers pratiques ELL’OWEB.


Le programme ELL’OWEB à destination des lycéennes est piloté par l’association Objectif pour l’Emploi (OPE). Il s’agit de leur faire découvrir par la pratique, et de manière ludique, les enjeux et les métiers du numérique.

Chaque lycéenne bénéficie ensuite d’une marraine qui continue à la guider et à la conseiller dans ses choix d’orientation.

Après le succès des ateliers à Grenoble, Valence et Lyon, le programme est étendu à Saint-Etienne et Clermont-Ferrand avec pour objectif de doubler le nombre de lycéennes formées (150). La Région soutient ce projet avec une subvention régionale de 10 000 €. L’association Objectif pour l’Emploi (OPE) a pour but de favoriser l’égalité des chances en accompagnant les choix d’orientation et l’insertion professionnelle des collégiens, lycéens, étudiants et diplômés demandeurs d’emploi. Un plan régional en faveur de la mixité dans les métiers du numérique. L’économie numérique régionale, en plein développement, est un formidable gisement d’emplois et de carrières, d’innovation et de créativité que les femmes doivent aujourd’hui investir.

« Au-delà des questions statistiques, la mixité dans les métiers du numérique est un véritable enjeu sociétal. A travers sa charte mixité, la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’implique dans la déclinaison opérationnelle d’actions sur tout le territoire : aussi bien en matière d’orientation que de formation, dans les initiatives de sensibilisation, comme de valorisation ou d’accompagnement. Nous avons besoin de la variété des profils pour que la société de demain ne soit pas homogène » explique Juliette Jarry, Vice-présidente déléguée aux Infrastructures, Economie et Usages numériques.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !